Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Premières neiges sur le mont Fuji de Yasunari Kawabata

 

J'aime la littérature japonaise, j'aime Kawabata, je n'ai pas été emportée par "Premières neiges sur le mont Fuji".

Mis à part la nouvelle qui a donné son titre au recueil, aucune ne m'a donné d'émotion. On retrouve bien une certaine poésie, une certaine lenteur propre aux récits japonais, une certaine pudeur, mais alors que je me faisais une joie de lire cet ouvrage, la déception grandissait au fur et à mesure que je terminais une nouvelle. Il n'y en a pas une qui me donne envie de la relire encore et encore...

Pour moi, ce sera un sentiment mitigé donc. C'est bien écrit, mais les histoires m'ont laissée de marbre.

L'auteur

Yasunari kawabata

Yasunari Kawabata est un écrivain japonais considéré comme un écrivain majeur du XXe siècle.

Second enfant d'une famille de notable, Yasunari Kawabata a une sœur aînée. Son père exerce le métier de médecin. C'est un homme cultivé, se passionnant pour la poésie et la peinture. Mais, atteint de tuberculose, il décède un an après la naissance de Yasunari ; tout comme la mère de celui-ci quelques temps plus tard, des suites de la même maladie. Yasunari est alors confié à ses grands parents paternels. Son grand-père réalise des investissements hasardeux qui le conduisent à la ruine.
Malgré tous ces évènements, les jeunes années de Yasunari se passent tranquillement. Cependant, l'angoisse et les frayeurs qu'il relate dans ses récits commencent à le hanter.

En 1915, alors qu'il a perdu ses grands-parents, ainsi que sa sœur, il est envoyé dans la pension du lycée de Ibaragi. En 1916, il y fait la connaissance de Kiyono, un camarade de chambrée, avec lequel il se lie intimement ("mon amour homosexuel"). Parti vivre à Tokyo en 1917, Yasunari entretient avec son amant une importante correspondance, qui dure jusqu'en 1921. Il racontera cette histoire dans L'adolescent (1948).

En 1919, il évolue au sein d'un cercle littéraire, qui tient débat dans un café à la mode. Il y rencontre Hatsuyo (Michiko dans ses récits), une jeune serveuse de quatorze ans, qu'il finit par épouser. Mais, celle-ci décide de rompre un mois après leur mariage.
Hatsuyo devient sa muse, son idéal de femme qui hante son écriture. Ce n'est que douze ans plus tard, en la revoyant que le charme semble se rompre définitivement. Déçu, l'artiste doute et se remet en question.

En 1968, il a reçu le prix Nobel de littérature, devenant ainsi le premier écrivain nippon à obtenir cette distinction.

Yasunari Kawabata finit par se suicider. Il ne laissa ni explication ni testament.

Sources Babélio

"Premières neige sur le Mont Fuji" de Yasunari Kawabata

Paru en 2014 aux éditions Albin Michel

ISBN 978-02-226-25982-0

16€

 

Premières neiges sur le mont Fuji de Yasunari Kawabata

Commenter cet article