Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

50 Nuances de Grey de E.L. James

Autant de succès que de mauvaises critiques, je vais finir par croire que tout le monde l’achète, mais que personne ne le lit. 50 Nuances de Grey est le roman érotique qui fascine ou scandalise.

Pour ma part, me voici dans le camp des fascinées avec option scepticisme.

Pourquoi suis-je fascinée ? Parce que ce qui s’annonçait être comme étant une lecture honteuse n’est en fait qu’une romance étrange. Et oui, entre une fessée et un lien de serrage trop ajusté, nos deux petits jeunes ont le cœur qui palpite. C’est vraiment mignon comme tout si on occulte cette fameuse chambre rouge de la douleur, comme l’appelle tout au long du bouquin notre jeune soumise Anastasia.

50 nuances de Grey, pourrait être le genre de bouquin qu’une femme lit cachée dans son lit et qu’elle glisse vite sous l’oreiller quand son conjoint vient la rejoindre. Oh que non ! Il est même source de dialogues divins du genre :

— " C’est bien ? »

— " Mmh mmh "

— " C’est tout ? "

— " Attend, je fini le chapitre "

— " Alors ?"

— " Je ne comprends pas comment quand on a 21 ans et qu’on est vierge on peut trouver normal d’avoir à signer un contrat pour avoir une relation qui plus est SM avec un mec ! Elle a vécu dans une grotte jusque là ou quoi ? "

— " Oui, mais à part ça, c’est hard ? "

— " Ben non pas vraiment, il a bon cœur le dominant, il y va doucement "

Oui vous avez bien entendu, j’ai trouvé ça romantique. Lui, attentionné en professeur patient et elle, toute frétillante à l’idée de retrouver Mr Christian Grey qui la domine du haut de ses 27 ans. Pour moi, le fait qu’ils soient si rapprochés en âge rend cette relation moins dérangeante. Si ça avait été un vieux brisquard qui en avait vu des vertes et des pas mures pendant 60 ans avant de jeter son dévolu sur une jeunette de 21 ans, là, il y aurait eu comme un malaise. Mais ici, c’est chaud, mais pas malsain.

Bref, je ne vous résume pas le livre, je crois que vous en avez entendu parler ou alors c’est que vous aussi, vous vivez dans une grotte. Niveau littérature, ce n’est pas plus mal écrit que du Danielle Steel. Dommage toutefois qu’il y ait trop de répétitions. On aurait pu facilement enlever 50 pages du bouquin.

Bref, comme le dirait Anastasia, plus de peur que de mal. Rien de bien méchant si ce n’est pour les éternels biens pensants.

L'auteur

Erika Leonard, née Erika Mitchell, plus connue sous son pseudonyme E.L. James, travaille à la direction d'une chaîne de télévision. Elle est connue pour sa trilogie : Fifty Shades of Grey (Cinquante nuances de Grey) (2011), Fifty Shades Darker (Cinquante nuances plus sombres) (2012) et Fifty Shades Freed (Cinquante nuances plus claires) (2012).

Le succès est immense pour ces livres d'abord publiés en format numérique, et qualifiés par la presse de « Mummy Porn », livres pornographiques pour ménagères de moins de cinquante ans. Les éditeurs se sont battus pour publier la trilogie en format papier, et un film devrait bientôt voir le jour.

Elle écrit d'abord des fanfictions, ces fictions écrites par des fans, reprenant des éléments (univers et/ou personnages) d'une œuvre. Son travail sur Twilight est largement remarqué, et a été par la suite développé dans Fifty Shades of Grey.

En 2012, le magazine "Time" la place dans les 100 personnes les plus influentes du monde. Elle est mariée avec le scénariste et réalisateur Niall Leonard, a deux enfants, et vit à l'ouest de Londres. Site officiel de l'auteur: http://www.eljamesauthor.com/

"50 Nuances de Grey" de E.L. James

Paru en Octobre 2012 aux éditions "J.C. Lattès"

ISBN 978-2298065381

17€

Paru en février 2014 aux éditions "Le livre de poche"

ISBN 978-2253176503

6.90€

Les hommes ne sont pas si compliqués que ça mon coeur. Au fond, ce sont des animaux très simples, très littéraux. On passe des heures à décortiquer leurs propos, alors qu'en fait ils pensent ce qu'ils disent. Si j'étais toi je le prendrai au mot. ça te simplifiera la vie.

A : Anastasia Steele

Chère Mademoiselle Steele,
Après lecture de vos remarques, je me permets d'attirer votre attention sur la définition du mot "soumis".

Soumis [su.mi], participe passé, adjectif
1. Enclin ou disposé à se soumettre ; humblement obéissant : domestiques soumis.
2. Caractérisé par, ou indiquant la soumission : une réponse soumise
Étymologie : Première moitié du XIIe siècle, de suzmettre "mettre dans un état de dépendance (par la force)"
Synonymes : 1. Docile, obéissant, accommodant, souple. 2. Passif, résigné, patient, dompté, subjugué. Antonymes : Rebelle, désobéissant.

Veuillez la prendre en considération lors de notre réunion de mercredi.

Christian Grey
P-DG, Grey Entreprises Holdings, Inc.

50 Nuances de Grey de E.L. James

Commenter cet article

Caroline 15/07/2015 20:50

Enfin quelqu'un de d'accord avec moi ! J'ai fort apprécié ce roman bien que parfois on avait l'impression que c'était du déjà lu...


Je n'ai pas vu le film, est-ce qu'il est bien?

Velidhu - Que Lire ? 15/07/2015 21:36

Je n'ai pas encore vu le film, mais si l'occasion se présente, je le regarderai. Pour comparer les deux.

Pour le livre, vu le nombre d'exemplaires vendus, un tel succès commercial ne se critique pas sans au moins l'avoir lu ! Tous les goûts sont dans la nature, si ça se vend, c'est qu'il y a une demande.

Léa Touch Book 18/02/2015 18:04

J'ai bien aimé le premier tome mais pas la suite :)

Velidhu 19/02/2015 08:41

C'est vrai qu'on se laisse emporter par l'histoire mais je n'ai pas encore lu le second tome, j'avais besoin de lire d'autres choses.
1500 pages de Grey d'affilée, ça aurait été trop... (je n'ai plus 20 ans .) )