Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Azadi de saïdeh Pakravan
Azadi de saïdeh Pakravan

En refermant ce livre, je me rends compte que je viens de lire une histoire que vivent encore aujourd’hui des milliers d’Iraniens. Azadi c’est l’histoire de toute une population, mais surtout de la classe moyenne et intellectuelle en Iran.

Le président Ahmadinejad est réélu, la population se sent bafouée et des manifestations s’organisent. Les étudiants sont en premières lignes, ils critiquent le régime en place et la république islamiste. Privés de beaucoup de droits, ils veulent faire savoir au monde entier que le résultat des élections est probablement truqué.

L’état tente d’étouffer la colère qui gronde en faisant des milliers de prisonniers. Parmi eux, Raha, étudiante architecte, qui n’a rien d’une agitatrice. Instruite, elle est bien sûr outrée de devoir suivre des règles qu’elle juge trop strictes, mais elle sait qu’elle n’a pas d’autres choix que de s’y plier si elle veut vivre. Au cours d’une rafle, Raha sera capturée puis emprisonnée. Lors de sa captivité, elle sera torturée et violée par trois gardiens de prison. Libérée grâce aux contacts haut placés d’un ami, elle va réclamer justice en entamant une procédure judiciaire contre les gardiens, un fait rare en Iran ou tout homme peut violer une femme à condition qu’il ait prononcé une formule de mariage provisoire.

"Azadi" c’est tout d’abord 160 pages qui nous apprennent énormément sur la vie en Iran, sur le comportement des habitants, leurs devoirs, le peu de droits qui leurs est accordé et surtout sur la condition de la femme iranienne et toutes les attaques qu’elles subissent au quotidien.

S’en suivent 300 pages sur l’incarcération et la bataille que va mener Raha pour pouvoir vivre libre à nouveau car n’oublions pas qu’en Iran, une jeune fille qui couche hors mariage peut être soumise aux pires sévices.

Un roman très bien détaillé sur la justice iranienne et son système judiciaire mélange d’état et de religion. Une histoire poignante, certainement due au fait que le comportement et la façon de penser de l’héroïne ressemblent tellement à celui d’une jeune occidentale si ce n’est qu’elle est très « humble » (entendez par là, voilée et habillée de façon à ne pas attirer les regards masculins). Une histoire où l’on se rend compte que dans certains pays, le meilleur est passé et certainement pas à venir.

A conseiller car en plus de l'histoire admirablement écrite, ce roman est "intellectuellement bénéfique" et ça, parfois, ça fait du bien.

L'auteur

Saïdeh Pakravan, écrivaine franco-américaine de fiction et poète, est née en Iran. Ayant grandi dans un milieu francophone, elle s'installe à Paris, participant, après la révolution iranienne de 1979, à un mouvement de libération de l'Iran. Publiée dans de nombreuses revues littéraires et anthologies, lauréate de prix littéraires dont le prix Fitzgerald, Saïdeh Pakravan est également essayiste et critique de film.

"Azadi" de saïdeh Pakravan

Paru Aux éditions Belfond le 22 janvier 2015

ISBN 978-2714460158

19.00€

Nous tournons l'un autour de l'autre en eexécutant de petits cercles, exprimant en paroles des versions édulcorées de ce qui nous préoccupe, gardant pour nous beaucoup plus de pensées non exprimées. Nous vivons dans une société où existent trop d'impossibilités. Comme tout le monde ici, nous ne disons pas ce que nous pensons et osons parfois à peine penser, de peur des conséquences, de représailles, de châtiment; Nous transposons dans notre vie privée les habitudes que nous avons prises dans notre vie publique. Je me sens étouffer de ne jamais pouvoir exprimer ce qui est dans mon cœur.

Azadi

- Qu'est-ce qu'ils disent ? demande ma mère.
- Marg bar diktator, mort au dictateur, dit Pari.
- Lequel ? demande ma mère.

Azadi de saïdeh Pakravan

Commenter cet article