Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

"Dix-sept ans" de Colombe schneck

Dix minutes, c’est ce qu’il aura fallu à Colombe Schneck pour coucher sur le papier des pensées qui auront mis trente ans pour arriver à maturation.

« J’ai dix-sept ans et j’ai un amant. Je ne suis pas amoureuse, mais j’ai un amant ».

Des mots qui résument simplement la vie de cette adolescente, fille de dentistes votant à gauche, baignant dans un environnement intellectuel et financier aisé. Des mots qui décrivent l’insouciance, je dirais même l’ignorance de Colombe qui a bénéficié d’une éducation libérale prônant la libre pensée où les droits ont étés plus souvent abordés que les devoirs.

Dix-sept ans et l’avenir devant elle. Elle qui rêve d’aller à l’université, de voyager, de devenir envoyé-spécial à New York pour le compte d'un grand journal, et si l’envie s’en fait sentir de fonder une famille le plus tard possible.

Dix-sept ans et insouciante ou plutôt confiante. Et l’avenir qui lui sourit à elle qui sait qu’il n’y a qu’à souhaiter pour obtenir, qu’il n’y a qu’à rêver pour concrétiser. Tout est simple, tout a toujours été simple comme se faire prescrire la pilule. Une formalité, des conseils qui ennuient et bien vite une contrainte que l’on zappe si on a mieux à faire. Jouer à l’adulte c’est bien, mais pas trop longtemps.

17 ans et maintenant, Vincent et elle peuvent explorer leurs corps, découvrir le plaisir et profiter de leur adolescence. Elle se sent intouchable, elle sait que le mal existe, mais elle sait aussi qu’il ne l’atteint jamais. Le sentiment de liberté qui règne sur le début des années 80, conforte celle qui a été arrosée de pensées positives depuis son plus jeune âge dans le fait qu'elle sera actrice de sa vie et non une spectatrice mi-soumise, mi-résignée comme peut l'être sa mère.

Arrive l’impensable puis tout s’enchaine. L’annonce au père qui pensait lui avoir donné toutes les cartes en mains pour qu’elle profite sans risque et à la mère, présente de corps, mais dont l’esprit semble être insondable.

Vient le jour de l’avortement dont seules des bribes resteront ancrées dans la mémoire. Et cet absent, qui trente ans plus tard, se rappelle toujours à celle qui aurait dû être sa mère. Il est là, quelque part, faisant partie de la famille tout en gardant ses distances. Se priver physiquement de sa présence aura été le prix à payer pour rester libre de ses choix et maître de son destin.

Un récit court, trop court même pour un sujet si sensible. Se peut-il que cela soit si facile sur le moment? Un simple, je n’en veux pas, une visite à l’hôpital et la vie reprend son cours. Une erreur de jeunesse dont on évite les conséquences immédiates sans penser à celles qui nous poursuivront peut-être toujours.

Un témoignage poignant d’une femme qui trente ans plus tard donne vie à cet absent au travers de ces quelques pages.

L'auteur

Colombe Schneck est une journaliste française de télévision et de radio spécialisée dans les médias. Elle est également romancière. Colombe Schneck est productrice et écrivain.

Elle est l’auteur de "L’increvable monsieur Schneck", prix Murat 2007, "Sa petite chérie","Val de Grâce" (prix de l’Héroine Madame Figaro 2008),"Une femme célèbre" (prix Anna de Noailles de l’Académie Française 2011).

Son cinquième roman "La Réparation" dans lequel elle restitue une partie de l'histoire de sa famille disparue à Auschwitz (prix Thyde Monnier de la Société des Gens de Lettres) a été publié en septembre 2012 chez Grasset et a été traduit en italien et en polonais.

Son roman sur Brigitte Bardot, "Mai 1967", est un des romans de l’été 2014 et finaliste du prix de la Coupole. Il a reçu le prix Messardière.

Dans "Dix-sept ans", paru en 2015, elle évoque son avortement.

"Dix-sept ans" de Colombe Schneck

Paru aux éditions grasset le 7 janvier 2015

ISBN 978-2246856085

10.00€

"Dix-sept ans" de Colombe schneck

Commenter cet article