Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Marion, 13 ans pour toujours de Nora Fraisse

Le harcèlement scolaire, un fléau qui fait des ravages, un sujet encore tabou. Quelle est la limite à ne pas franchir pour qu'une simple dispute d'adolescents ne devienne du harcèlement?

Nora Fraisse a écrit ce livre car sa fille, Marion est morte. Elle s'est suicidée et a également pendu son portable.

Nora Fraisse raconte comment elle s'est retrouvée face à un mur lorsqu'elle a voulu rendre justice à sa fille. Comment l'éducation nationale et le collège de Marion en particulier a tenté d'étouffer l'affaire en ne communiquant pas avec la famille, en ne lui portant aucun soutien moral et en ne menant aucune enquête sur les élèves cités dans la lettre que Marion à laissée.

Marion aurait été victime de harcèlement de la part d'une majorité d'élèves de sa classe. Élève studieuse, enfant facile à élever, elle est prise pour cible car elle serait trop bonne élève, trop belle, trop parfaite. Jalousée de ses camarades, elle aurait vécu un enfer en se faisant constamment insulter, y compris en classe devant ses professeurs qui ne seraient jamais intervenus pour calmer les collégiens.

Je ne remets absolument pas en doute le fait que Marion ait été victime de harcèlement et qu'elle se soit suicidée à cause de cela. Par contre, j'émets un doute sur l'objectivité de la maman quant à la conduite de sa fille, surtout après avoir parlé d'un second carnet de liaison caché par Marion et de l'ouverture d'un compte Facebook malgré l'interdiction de ses parents.

Ce récit aurait pu être utile dans la lutte contre le harcèlement si son contenu n'avait pas été si vindicatif et empli de rancoeur pour ne pas parler de haine vis-à-vis de l'équipe pédagogique du collège et du principal en particulier. Ici, j'ai l'impression que Nora Fraisse règle ses comptes.

Pour ma part, j'attendais un récit plus modéré pour plaider la cause de la lutte contre le harcèlement scolaire. L'écriture est répétitive et les aller-retours anarchiques dans le temps font qu'il est difficile de suivre l'histoire de façon chronologique.

Je suis touchée par le triste sort de la petite Marion, je compatis à la souffrance des parents, mais je pense que ce livre n'apporte pas grand-chose à la lutte contre le harcèlement et qu'il ne rend pas un hommage digne à Marion.

J'ai ajouté deux vidéos de la maman qui parle du problème du harcèlement scolaire. Elles sont très utiles pour comprendre le phénomène et le ressenti d'un parent ayant perdu un enfant.

"Marion, 13 ans pour toujours" de Nora Fraisse

Paru aux éditions Calmann-Lévy le 21 janvier 2015

ISBN 978-2702156360

16.50€

Et alors, je l’ai vu, ce satané portable. Il était là, au bout de son fil, avec le reggae qui tournait en boucle. Tu t’es donné la mort en musique mais, avant, tu as fait taire ton téléphone à jamais. Ce téléphone par lequel tout est arrivé, les insultes, le harcèlement. L’arme du crime. Tu l’as tué symboliquement.
Oui soudain, ton geste prenait son sens. Et la colère nous a envahis, une vague monstrueuse qui nous a suffoqués. On t’avait fait tant de mal que tu avais pendu ton téléphone et préféré partir, c’était odieux, insupportable.

Les rumeurs prospèrent là où le silence règne.

Commenter cet article

Caroline 18/04/2016 19:27

Je suis tombée sur ta chronique en postant la mienne sur Livraddict.. A mes yeux, ils devraient être dans toutes les écoles car ce n'est pas la première fois que l'école est en grande partie responsable et fait comme si de rien était par la suite