Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Mon imagier après la tempête d'Eric Veillé

Mon Imagier :Une maman, un enfant, un papa

Mon imagier après la naissance : une chaise haute, une couche, un berceau, un doudou, une petite sœur, une tétine, une veilleuse, un bavoir, du lait, un petit pot, un grand frère....

Mon imagier après la tempête d'Eric Veillé
Mon imagier après la tempête d'Eric Veillé

Voilà un imagier génial et amusant. Ici pas de page : avion, ambulance, camion de pompier ou encore chien, chat, canard. Mille fois merci de nous épargner les sempiternelles mêmes images, vues, revues, et que l’on ne peut plus voir.

Mon imagier après la tempête fait rire les parents, qui doivent expliquer avec le plus grand sérieux à leurs chères petites têtes blondes que oui, ils ont raisons, un buffle, un zèbre ou une antilope, ça ne mange pas des chips mais qu’un peu d’humour même dans un imagier censé être éducatif ça ne fait pas de mal. Et que s’ils veulent des faits réels, ils n’ont qu’à se référer à la très réaliste page mon imagier après la piscine et que là, oui, on a bien un petit fou qui a des lunettes, un maillot de bain, une serviette, des brassards, etc., etc. avant d’aller à la piscine et qu’ensuite, on retrouve le petit fou tout calme entrain de faire un gros dodo, à côté du papier de son goûter et que ses affaires si bien rangées se sont transformées en une grosse boule toute mouillée !

Alors voilà, si vous deviez acheter un imagier, je vous conseille celui-ci, car les illustrations sont justes extraordinairement drôles et les idées de pages qui ont chacune une particularité qui leur est propre, sortent du commun.

"Mon imagier après la tempête" d'Eric Veillé

Paru le 22 octobre 2014 aux éditions Actes Sud Junior

ISBN-13: 978-2330034702

40 pages

12.50 €

Mon imagier après la tempête d'Eric Veillé

L'auteur :

Né en 1976 à Laval, Éric Veillé suit des études d’art appliqué à l’école Duperré à Paris. Après avoir illustré une anthologie de poésie allemande chez Mango Jeunesse (2003), il se lance dans la bande dessinée en 2008 chez Cornélius avec Le Sens de la vie et ses frères. Graphiste puis directeur artistique au Seuil Jeunesse, il décide de tout quitter en 2012. Chez Actes Sud Junior, il a publié Sorcières à chatouiller, Pirates à tartiner, Tout sur le grand méchant loup, Le Bureau des papas perdus (ilustré par Pauline Martin), Les secrets de l'école, où vont les maîtresse après le coucher du soleil ?, Mon imagier après la tempête et Un monstre à chaussettes.

Commenter cet article

covix 13/05/2015 17:09

Une bonne idée pour nos gamins.
@ plus

Velidhu 13/05/2015 18:08

Oui, l'imagier est un incontournable, mais celui-ci est une version bien revisitée ! Il a du peps !

Bernieshoot 13/05/2015 07:19

Un imagier, voilà une idée intéressante comme cadeau à des jeunes parents. Merci pour ce partage dans la communauté livres ô blogs