Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Des îlots d'errance de Louise Caron

Je t'ai menti. La cavale, les types qui me cherchent...tout ça c'est bidon. J'ai téléphoné à Nadia. J'ai su pour toi, alors je suis venu te chercher. Tu es à moi, Rosa. A personne d'autre. Je suis là pour reprendre mon bien, Rosa. Il insistait sur le prénom pour me narguer.

Trois histoires, trois personnes, trois tragédies.

Margaux Bruder

Fin des années soixante, Rosa fait partie d’un petit groupe révolutionnaire plus intellectuel que dangereux. Les relations entre les membres s’enveniment quand l’une des leurs propose à Guy de les rejoindre. Grande gueule, provocateur et agressif, il les abandonnera pour rejoindre une autre cause, plus dure. Prison, groupe extrémiste, il sort ainsi de la vie de Rosa dont il était l’amant. Mais, trente ans plus tard, il réapparaît, prêt à tout pour la récupérer. Mariée et ayant changé d’identité, elle fera son possible pour lui échapper.

Etienne Ferrari

Etienne ou les déboires d’un Golden Boy. Bon job, femme superbe, belle famille fortunée, une vie de rêve. Il achète des entreprises, les divise et les revend sans états d’âme. Son patron engage des employés, les utilise et les licencie sans états d’âme. Le licenciement, Etienne ne l'a pas vu venir. Surtout sauver les apparences en attendant de se refaire. Mais la honte pousse au mensonge et le mensonge le fera sombrer.

Germain Poliakoff

Germain 42 ans aujourd’hui, scientifique, une vie paisible dont il a gommé les passions pour le plaisir de ses proches. Un jour, l'envie de prendre son temps et l'escapade qui s'annonçait reposante le met sur le chemin d’une silhouette jaune. Hanté par cette inconnue, la nostalgie le gagne. Qu’il voudrait être jeune à nouveau, embrasser des filles en public, rire, profiter de ces années qui passent trop vite. Iris, sa femme, fait le même constat, elle s’est oubliée pour le bien-être des autres, s’est organisée une vie chronométrée à l’heure près pour oublier qu’elle tourne en rond. Et cette silhouette jaune qui tourne jusqu’au drame.

Trois intrigues extrêmement bien menées qui vous glacent le sang !

Louise Caron explore ici la capacité qu’ont les hommes à se surpasser pour obtenir ce qu’ils souhaitent. Dans les deux premiers textes, le mal engendre le pire, l’homme est un prédateur qui lutte pour marquer son territoire et assurer sa survie. Dans le troisième, l'homme se construit des barrières pour rentrer dans les cases qu'on lui impose. Dans les trois cas, lutter contre sa vraie personnalité s'avère être une erreur fatale.

Je constate à nouveau lors de cette seconde rencontre avec Louise Caron, l’incroyable justesse des dialogues. Dans des îlots d’errance, Louise Caron nous prouve encore avec quel talent elle sait jouer avec les mots pour nous livrer des textes prenant dans ce recueil de grande qualité.

Des îlots d'errance de Louise Caron

Paru le 30 avril 2015 chez "Mon petit éditeur"

144 pages

ISBN-13: 978-2342036565

16.95€

Téléchargement Kindle : 8.49€

Des îlots d'errance de Louise Caron

L'auteur :

Titulaire d’un doctorat d’état en biochimie, Louise R. Caron entreprend en 1983 une formation de comédienne. Ensuite, elle partage sa vie entre la recherche et la scène. En 2007, elle quitte Paris pour les Cévennes. Depuis, elle se consacre au théâtre et à l’écriture. Elle a reçu en septembre le prix d’Écriture Théâtrale "NIACA 2012" pour sa pièce "Comme un parfum d’épices dans les odeurs de menthe".

Commenter cet article

manou 29/07/2015 08:46

C'est un auteur que je ne connais pas du tout ! A lire ta chronique, cela devrait me plaire...et "avoir froid dans le dos" en ce moment c'est pas de refus :)
Merci pour ce partage

Caroline 28/07/2015 19:59

Merci du partage ! :)

Velidhu - Que Lire ? 28/07/2015 19:51

J'adore son écriture. Et ce recueil est tellement différent de l'autre livre que j'ai lu d'elle.

Rebecca G. 28/07/2015 18:55

J'aime beaucoup la critique que tu en fais!! L'extrait que tu as mis est particulièrement bien choisi : il fait, à lui seul, froid dans le dos!
Tu m'as vraiment donné envie de découvrir ce livre...! Je vais voir si je peux l'avoir... Merci!!! Bisous.