Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

La simplicité du coup de massue d'Elise Tielrooy

La petite était née. Et leur aventure merveilleuse et tellement banale avait commencé. Des nuits trop courtes qui font espacer les "dîners en ville", puis "perdre" quelques amis après les avoir laissés suffisamment traîner pour être sûrs de les avoir égarés définitivement, avant l'inévitable. Fin du congé maternité, bébé malade, mari en voyage, son emploi du temps transformé en défi. Elle était devenue officiellement la variable ajustable du couple en cessant de travailler.

Certains évènements nous touchent plus que d’autres et parfois, notre comportement peut en être totalement modifié. Marion l'apprend à ses dépends lorsqu’elle perd sa sœur jumelle.

Jusqu’ici, elle semblait satisfaite de sa vie, femme au foyer, mère de trois enfants, mariée à un avocat, une vie sociale épanouie, Marion a toujours tout géré. Faire face aux situations complexes avec dignité, le mantra de la famille, jusqu’au jour du décès quand elle reçoit un appel téléphonique : un commercial osant la contacter dans l’espoir qu’elle l'autorise à organiser les funérailles.

Marion se métamorphose, hier, douce, aujourd’hui sanguine, presque agressive. Et c’est en taguant du mobilier urbain sur lequel était affichée la publicité de l’entreprise de pompes funèbres peu délicate, qu’elle sera interpellée et placée en garde à vue.

Au commissariat elle rencontre Ludovic, membre actif d’un mouvement de contestation contre la consommation de masse. Il tombe sous le charme et elle devient sa muse, Barbatruc, icône en fourrure et lunettes de soleil qui attise les foules lors de chaque manifestation. Devenue un personnage public, presque un phénomène de société, elle prend plaisir à revêtir le costume de cette justicière. Mais, l’étau se resserre et son anonymat n’est plus garanti. Les conséquences de ses actes se répercutant sur son mari, elle fuit pour se retrouver cachée dans une famille modeste de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Marion va-t-elle retrouver sa vie tranquille ?

Voilà une lecture que je pensais prometteuse, « Le bonheur n’est pas un sport de jeune fille », premier roman d’Élise Tielrooy ayant connu un certain succès, je me suis précipitée sur celui-ci et malheureusement pour moi, cette histoire ne m’a nullement convaincue.

Je n’ai pris aucun plaisir à suivre les aventures de cette mère de famille rebelle. Pourtant, le thème m’attirait, mais la façon dont il a été abordé m’a déplu. Tout d’abord, les personnages, trop caricaturaux, les aisés trop égocentriques ou tyranniques, les plus modestes, de bonnes poires manipulables à merci et à l’intellect plus que limité. Barbatruc elle-même tellement clichée qu’elle m’a semblé détestable.

Je vous invite toutefois à vous faire votre propre opinion en le lisant. Je dois avouer que ce n’est pas un style de lecture que j’affectionne particulièrement, donc, il y avait peu de chance que je crie au coup de cœur. Je suis cependant certaine que ce livre trouvera des adeptes parmi les amateurs de littérature à tendance comique.

"La simplicité du coup de massue" d'Elise Tielrooy

Paru le 14 mai 2015 aux éditions Belfond

ISBN-13: 978-2714460462

439 pages

20.00€

La simplicité du coup de massue d'Elise Tielrooy

L'auteur

Élise Tielrooy est comédienne. Après Le bonheur n'est pas un sport de jeune fille, elle publie son deuxième roman, La Simplicité du coup de massue. La saison 4 de la série Mes amis, mes amours, mes emmerdes, dans laquelle elle occupe un des rôles-titres, reprend très prochainement sur TF1.

Commenter cet article

Caroline 18/08/2015 13:13

Bonne critique !

Je le lirais peut-être mais bon, j'ai encore plein de choses à lire avant donc ça attendra :p

casscrouton 16/08/2015 14:59

Comme je te l'ai écris sur facebook, je suis un peu déçue parce que je comptais le lire à un moment ou un autre, mais ton avis m'a totalement... bloquée ! Comme je me reconnais en général dans tes chroniques, je pense que ce roman n'est pas fait pour moi, tant pis. :)

Velidhu - Que Lire ? 16/08/2015 15:43

J'espère que tu t'en remettras et pour me faire pardonner, j'ai une chronique à venir qui pourrais te plaire. (avec du frisson, de l'amour, un manuscrit disparu et une maison hantée)...

Mimi 15/08/2015 19:14

Ce sera sans moi. Ce n'est vraiment pas le genre d'histoires que j'aime.

Velidhu 15/08/2015 22:41

Je peux comprendre.

Bernieshoot 15/08/2015 18:47

je n'ai encore rien lu de cette auteure alors pourquoi pas

Velidhu 15/08/2015 22:41

Pour moi aussi c'était l'occasion de découvrir ses écrits.