Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Clair obscur de Stéphane Bret

Une autre circonstance le frappa : les cloches de Paris sonnaient toutes ensemble le tocsin, pour fêter la libération de la ville. Damien Rubot dut essuyer les larmes qui coulèrent sur son visage : lui, athée, pur produit d’une éducation dont la religion était absente, était bouleversé par ce fond sonore désormais associé pour toujours dans son esprit à la libération de Paris.

Seconde guerre mondiale, la France subit l’invasion des Allemands. Alors que certains tentent de continuer à vivre plus ou moins normalement, d’autres se posent des questions. Que faire ? Fermer les yeux sur les arrestations arbitraires et sur les rafles ? Feindre et donner l’impression d’ignorer que ces gens emmenés de force font très probablement leur dernier voyage. Attendre que tout cela passe et se ranger du côté des plus forts avec ceux qui n’ont aucune honte à sortir le soir et s’amuser. Quand certaines couchent avec les occupants pour s’assurer un certain confort matériel, d’autres rallient la résistance et, par de petits gestes tente de contrer l’assaillant et de libérer le pays.

« Clair obscur », c’est la guerre vue de l’intérieur. Pas de batailles, pas de sang, mais des actions à mener pour retrouver la liberté. C’est la montée en puissance de Charles de Gaulle, vers qui convergent tous les espoirs. A la libération, c’est aussi la violence à l’encontre de ces Français qui, durant la guerre, ont collaboré ou fricoté avec les nazis.

Un court roman sur la résistance vue par de nouvelles recrues et sur les choix, souvent difficiles, qui font que les relations se nouent ou se disloquent.

J’ai beaucoup aimé l’histoire d’Arlette, qui tente de continuer à vivre jusqu’au jour où elle ouvre les yeux sur ce qui se passe autour d’elle. Les cinémas qui diffusent des films pro-nazis, la gendarmerie française qui aide aux arrestations et les femmes qui se vendent à l’occupant. Puis ses rumeurs, sur ce qui advient des juifs et des résistants. Quand l’opportunité s’offre à elle de rejoindre la résistance, ce n’est pas sans crainte qu’elle s’engage. Stéphane Bret nous offre un beau portrait de femme ordinaire qui va prendre son destin en main pour le bien du pays.

"Clair obscur" de Stéphane Bret

Paru le 30 juin 2015 aux éditions Edilivre

ISBN-13: 978-2332960634

112 pages

12.50€

Clair obscur de Stéphane Bret
L'auteur

Stéphane Bret, âgé de 63 ans, réside à Boulogne-Billancourt. Il collabore régulièrement aux blogs littéraires La Cause Littéraire, Babelio, Critiques Libres, Lecteurs Orange, et Benzinemag. Clair-obscur est son cinquième roman.

Commenter cet article

Caroline 01/02/2016 18:22

Je ne peux que craquer pour ce livre ! Merci du partage, je prends note ;)