Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Mon chat boudin de Christine Roussey

Il ne faut pas que je sois en retard, sinon c'est la catastrophe.
Pas le temps pour un câlin, Boudin !
Pas le temps de perdre du temps.
Boudin, pousse toi de mon chemin.

Je suis pressée, débordée, complètement stressée.

Mon chat boudin, un chat paresseux, mais heureux

Quand Boudin rejoint la famille, il ne s’attendait pas à se retrouver dans une maison en perpétuel mouvement. L’activité, ce n’est pas son truc, lui ce qu’il aime c’est paresser sur le canapé, s’étirer pour mieux se recoucher, se faire dorer au soleil et profiter.

Bouge-toi Boudin, je suis pressée !

On est mercredi, il n’y a pas cours aujourd’hui et pourtant, quelle animation ! Boudin voudrait une bonne dose de caresses, mais sa maîtresse est bien trop pressée pour prendre le temps de la câliner. Et oui, entre le judo, le tricot péruvien et toutes ses activités, elle n’a pas le temps d’apprécier le moment présent. Qu’à cela ne tienne, Boudin va lui apprendre à lever le pied. À eux maintenant les moments précieux passés à ne rien faire, à contempler le ciel, écouter le bruit du vent et profiter simplement de l’instant présent.

Quand un livre prône l’éloge de la paresse et les vertus de la lenteur

Enfin un livre qui parle de l’essentiel. L’art de s’ennuyer. En tant que parents, nous avons la conviction qu’il faut absolument remplir au maximum les journées de nos enfants. Nous avons peur qu’ils s’ennuient, parfois même nous leur imposons nos propres souhaits sans leur demander leur avis. Sommes-nous certains que nos chères têtes blondes ont une réelle envie de passer leur temps libre en voiture à courir d’une activité à l’autre ? Dans « Mon chat Boudin », Christine Roussey démontre que ne rien faire ne veut pas forcément dire perdre son temps. Apprécier le moment présent est une qualité que l’on se doit d’entretenir tout comme cultiver son imaginaire, qui devient très difficile si toutes nos journées sont planifiées.

Une lecture pour les enfants qui fera réfléchir les parents

« Mon chat Boudin », c’est un livre qui plaît à mes filles. Elles aiment le chat qui est à l’image de ce que cet animal doit être pour elles, une grosse peluche à câliner. Et l’histoire de cette petite fille qui court après le temps avant de s’apercevoir qu’elle passe à côté de beaucoup de choses.

Chez nous, nous avons limité les activités extrascolaires à la natation, une fois par semaine, et ça s’arrête là. Le reste du temps, les filles jouent, regardent la télé (et oui, ce n’est pas interdit), lisent ou regardent des livres, bricolent et quand le temps le permet, on part se promener. Elles profitent du temps entre sœurs, s’amusent, se disputent, se racontent leur journée, s’inventent des histoires et c’est un vrai bonheur que de se dire qu’à la maison, elles se sentent bien. Oui, j’ai été tentée de les inscrire à des activités que je trouvais idéales pour leur développement, mais après réflexion, pousser un enfant de deux ans à suivre des cours d'éveil musical en anglais alors qu’il ne parle presque pas dans sa langue maternelle, est-ce nécessaire ? N’était-ce pas plutôt mon égo que j’essayais de flatter ?

Un album sympathique qui vaut la peine que l'on prenne quelques minutes pour le lire.

"Mon chat boudin" de Christine Roussey

Paru le 21 janvier 2016 aux éditions De La Martinière Jeunesse

ISBN-13: 978-2732475936

11.90€

Dès 4 ans

Mon chat boudin de Christine Roussey
Mon chat boudin de Christine Roussey

L'auteur :

Née en Haute-Marne, au printemps 1981, au milieu des bois, Christine Roussey se souvient avoir toujours eu un crayon à la main ; c’était pour ses parents, la seule façon de la faire taire, un peu.

De ses souvenirs d’enfance, elle garde l’amour de la nature, des petits riens, et des personnages farfelus, souvent velus mais toujours attachants.

Après des études en communication visuelle à Bordeaux, elle « monte » à Paris et s’installe comme illustratrice indépendante. Elle travaille pour la presse, la publicité et l’édition, mais c’est dans le monde de la jeunesse qu’elle se sent le plus à sa place.

Son deuxième album en tant qu’auteur et illustratrice « Mon chien qui pue » est paru en janvier 2015.

Si vous entendez « Prout et Youpi, Pouët » un soir au fond des bois, du coté de Montreuil, c’est qu’elle n’est pas très loin !

Commenter cet article

Mimi 06/02/2016 18:23

C'est vrai que l'emploi du temps de nos petits est surchargé. Ils n'ont plus le temps de rêver, de s'ennuyer et même parfois de s'amuser.

Velidhu 06/02/2016 19:46

Exactement.

Marie-José Sibille 06/02/2016 09:42

La créativité des livres pour enfants est géniale depuis quelques années, ça explose! J'en ai démarré la collection, pour mon travail, mais aussi pour le plaisir en famille. Le vôtre fera partie de mes prochains, vive l'éloge de la paresse! Bonne créativité, Marie-José.

Velidhu 06/02/2016 15:16

Bonjour Marie-José,
Merci pour votre message. C'est vrai qu'il y a de très belles choses en littérature jeunesse qui permettent de nombreuses interactions avec les enfants. Moi aussi, j'aime beaucoup cela.

Bernieshoot 04/02/2016 17:17

je retiens pour mes petits enfants

Velidhu - Que Lire ? 04/02/2016 20:35

Il a encore fait un tabac ce soir :)