Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Landfall d'Ellen Urbani

Depuis l’intérieur du Superdome, utilisant un téléphone portable, Raymond Cooper, un réfugié néo-orléanais, sidéra une audience internationale avec son récit : « Y a pas mal de gens ici qui courent partout avec des fusils. Y a des jeunes gars qui violent des filles. Y a deux vieilles dames décédées, elles viennent juste de mourir, et des gens traînent leurs cadavres dans des coins. » Le chef de la police néo-orléanaise Edie Compass confirma : « Des individus se font violer, des individus se font battre. Les touristes qui marchent dans cette direction se font attaquer. »

Landfall d'Ellen Urbani
"Landfall", le choc de la réalité

"Landfall" d'Ellen Urbani, est un roman prenant. Si les premières pages sont difficiles à aborder, c'est surtout parce que les deux héroïnes Rose et Rosy ont un prénom ressemblant. Qui est qui ? Il m'a fallu me concentrer, et à plusieurs reprises me dire, Rose la blanche, Rosy, la noire, Rose la distante, Rosy la présente, Rose la vivante, Rosy, la morte. L'histoire se passe essentiellement durant le passage de l'ouragan Katrina. Rose et sa maman souhaitent apporter du soutien aux sinistrés. Sur la route, elles percutent une jeune fille qui décède. La maman de Rose succombe à ses blessures, perdue, Rose décide de retrouver la famille de Rosy, la jeune fille heurtée par le véhicule. Commence alors un long voyage dans l'horreur d'une ville en proie à la panique et où règne la terreur.

Recherche réponses désespérément

S'aidant d'une feuille d'annuaire trouvée sur Rosy, Rose décide d'apprendre ce qui a bien pu arriver à la jeune fille qui errait seule sur la route. Petit à petit, elle découvrira des bouts de sa vie, elle ouvrira les yeux sur le sort que subissent les rescapés de l'Ouragan. Les meurtres, les pillages, les viols à la vue de tous. Elle vivra par procuration le retranchement dans le stade, la saleté, la violence et la peur de l'eau qui arrive. Elle regardera à travers des yeux de Rosy, les bus arriver et partir à moitié vides, la population blanche des régions voisines refusant de venir en aide aux malheureux de peur d'être volé ou pire. Et, en revivant la vie de Rosy, Rose se rendra compte qu'elle et la jeune fille ont vécu des choses qui les rapprochent...

Mon avis

J'ai lu plusieurs romans dont l'histoire se passait à l'époque de l'ouragan Katrina et Landfall est le plus poignant. Rien ne nous est épargné, la réalité est telle que l'on se rend compte qu'après avoir survécu à une catastrophe, il faut survivre à l'après-catastrophe. L'homme mauvais se sent en position de force quand les bons tremblent pour les leurs. Le terrain est propice à assouvir ses besoins, si malsains soient-ils. J'ai aimé l'atmosphère, qui dès la première page du roman met dans l'ambiance. La description de la soirée canapé-télé de Rosy et de sa mère est superbe... elles ne vivent pas, elles s'écoulent, comme si un sablier laissait échapper du sable et qu'il ne fallait surtout pas aller plus vite que la musique. C'est une ambiance chaude, moite, confortable avant de vite sombrer dans le chaos. C'est un premier roman extrêmement fort, poignant et triste. Au delà de l'histoire fictionnelle des deux jeunes filles, il y a une part importante de vérité sur la nature humaine. Une auteure à découvrir et très probablement à suivre.

---------------------------------------------------------

Je tenais a remercier Léa du blog Léa Touch Book pour m'avoir fait découvrir l'univers Gallmeister à travers son challenge : une année avec Gallmeister. le principe est simple, pour fêter les 10 ans de cette maison d'édition, toute personne intéressée est invitée à prendre part à ce challenge et à lire au minimum 1 roman Gallmeister. en 2016. Un challe,ge que je conseille aux amoureux de littérature américaine et d'histoires se déroulant dans des décors naturels grandioses. Plus d'infos en suivant le lien ci-dessous.

"Landfall" d'Ellen Urbani

Paru le 3 mars 2016 aux éditions Gallmeister

Collection American

ISBN-13: 978-2351780985

304 pages

22.50€

Landfall d'Ellen Urbani

L'auteur :

Ellen Urbani est titulaire d'un BA en writing and design à l'Université de l'Alabama en 1991.

Elle a fait partie des Peace Corps au Guatemala de 1991 à 1993, avant de rentrer aux États-Unis finir ses études de thérapie par l’art.

Spécialisée dans les traumatismes liés à la survie, elle a travaillé pour le département de la santé sur les répercussions émotionnelles dues à la maladie et aux catastrophes.

Son premier livre, "When I Was Elena", paru en 2006 relate son expérience au Guatemala, alors que le pays était en guerre.

Elle est désormais installée dans une ferme à côté de Portland, dans l’Oregon, avec son mari et ses deux enfants.

Commenter cet article

Caroline 01/04/2016 22:35

Ça a l'air vraiment bien comme bouquin ! Le résumé m'a un peu fait penser à Dome de King

Velidhu 02/04/2016 17:13

Pas vraiment car il 'y a pas de surnaturel ici mais le côté huis-clos est identique à Dome, tu as raison.

Léa Touch Book 01/04/2016 21:26

Merci pour ta belle chronique :)

Velidhu 02/04/2016 17:13

De rien ! Et merci pour cette découverte.

Bernieshoot 01/04/2016 16:13

une auteure qui m'est encore inconnue, mais plus pour longtemps

Velidhu 02/04/2016 17:12

Contente de te faire découvrir quelque chose !

Marie-Claude 01/04/2016 13:51

Magnifique billet! Si je ne l'avais déjà lu et adoré, je me précipiterais chez mon libraire!

Velidhu 02/04/2016 17:12

Merci Marie-Claude !

manou 01/04/2016 11:44

Je note ce roman car j'aime les histoires bâties sur des faits réels...Ta chronique me donne vraiment envie de connaître cette histoire. Je ne connaissais pas cet auteur et je n'ai jamais entendu parler de son premier roman qui, vu le sujet, doit également être très bien...

Velidhu 02/04/2016 17:12

Je crois vraiment que ça te plaira.