Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Audrey

Le réflex créatif de Twyla Tharp

La page blanche vous paralyse ?
Vous rêver d'écrire, peindre, composer ou de réinventer votre carrière, mais l'inspiration vous déserte ? Et si la créativité n'était affaire que de rituels et d'habitudes ?

Twyla Tharp, 40 ans de création artistique

Twyla Tharp, est une célèbre chorégraphe américaine. Depuis plus de quarante ans, elle crée des chorégraphies qui sont jouées dans le monde entier. La création est un processus qu’elle pratique au quotidien, mais loin d’elle l’idée que créer serait naturel ou une sorte de don que seuls quelques-uns d’entre nous possèderaient. Twyla Tharp est persuadée que la créativité se travaille et dans « Le réflexe créatif », elle nous explique ce qui a fait d’elle une bonne chorégraphe et comment, une fois un spectacle terminé, elle repart d’une page blanche pour inventer une nouvelle chorégraphie.

Twyla Tharp et le syndrome de l’espace blanc

En tant que chorégraphe, le syndrome de la page blanche de Twyla, s’apparente plus au syndrome de l’espace blanc, celui du studio de danse. Des murs, des miroirs, une troupe de danseurs et, souvent une musique ou un bout de chorégraphie sont les éléments qui vont constituer une chorégraphie, mais avant d’en être arrivée là, Twyla Tharp doit trouver l’idée. Alors, elle observe, elle ouvre les yeux et reste à l’écoute. Des dizaines de micro-idées se bousculent dans sa tête, rien qui sans un minimum d’organisation, pourrait devenir une danse digne d’être jouée en public, mais Twyla conserve ses idées dans des boîtes, elle y met photos, listes, notes, objets, CDs... et l’univers de son projet prend vie petit à petit. Elle entame son processus de création et quand elle sent qu’elle perd le fil de son idée, ou le sens premier qu’elle voulait lui donner, elle retourne voir ce qui se trouve dans la boîte pour s’imprégner à nouveau des choses qui l’ont envoyée vers ce projet en particulier.

Le réflexe créatif, nous apprend à travailler notre créativité

« Le réflexe créatif », est composé d’une partie autobiographique dans laquelle la chorégraphe retrace sa carrière en insistant particulièrement sur la partie inspiration et création, qui est entrecoupée par des exercices pratiques visant à nous faire prendre conscience de notre propre pouvoir créatif. Évidemment ce qui fonctionne pour les uns, ne marchera pas forcément avec d’autres, mais le but est de faire la lumière sur votre rapport à la créativité, en créant par exemple, une autobiographie de votre créativité, Twyla vous invite à répondre à des questions qui vous donneront une vision plus claire sur ce qui vous inspire et ce que vous en faite. Ces exercices sont couplés de conseils qui pour certains sont l’évidence même, mais dont il faut tout de même avoir conscience. Par exemple, Twyla vous exhorte à travailler avec les meilleurs. L’entourage est important, si vous êtes le chanteur d’un groupe de rock, même amateur, et que vous avez la chance d’être tous de bons musiciens, c’est super me direz-vous ! Oui, mais vous aurez beau jouer de votre mieux, si la personne qui invente vos textes, est un piètre parolier, cela crée un déséquilibre qui ruinera votre projet artistique. Bien s’entourer est essentiel, tout comme travailler avec des gens que l’on apprécie et dont on admire les qualités professionnelles. Un des aspects de ce livre est de vous aider à connaître ce qui vous aide dans votre processus créatif et ce qui vous freine.

Mon avis

« Le réflexe créatif » est un livre qui permet d’en apprendre beaucoup sur Twyla Tharp. Si la danse n’est pas une discipline qui me passionne particulièrement en tant que processus créatif, j’apprécie voir le résultat final. Cependant, j’ai trouvé que ce livre permet de mettre en place tout un éventail d’outils applicables dans de nombreuses disciplines, dont l’écriture. Créer des listes, mettre de l’ordre dans ses idées, s’inspirer des meilleurs, travailler sa curiosité, se lancer des défis, commettre des erreurs et savoir les réparer, établir son bilan de compétence... Autant de choses qui permettent de s’installer dans son costume d’« artiste » et de progresser.

C’est un livre dense, très complet, qui comporte beaucoup de références au travail de Twyla Tharp mais aussi à des situations relatives à d’autres pratiques qu’elles soient artistiques ou non. J’ai beaucoup aimé la partie sur l’importance d’instaurer des routines, concept qui se trouve être souvent abordé dans ce type d’ouvrage ou encore dans un atelier d’écriture auquel j’ai pris part. Faire entrer l’art de manière naturelle dans sa vie, que cela devienne non pas une habitude, mais un besoin comme dormir ou manger. Ancrer la création à notre routine quotidienne pour que rien ne vienne lui faire de l’ombre. Je crois fortement que c’est un des éléments majeurs qui nous fera tenir dans la durée.

« Le réflex créatif » est un livre intéressant qui nous aide à mieux nous comprendre, à mieux analyser notre façon de créer et à nous améliorer. Il faut y pêcher quelques astuces et surligner les passages qui nous parlent, car c’est un livre à vivre, et pourquoi pas une fois annoté, le ranger dans une boîte que l’on ouvrirait quand l’inspiration nous fait défaut et quand nos bonnes résolutions s’essoufflent afin de retrouver l’essence même de notre projet créatif.

"Le réflex créatif" de Twyla Tharp

Traduit par Jean-Marie Doury

Paru le 17 mars 2016 aux éditions Rue Fromentin

Collection "la bibliothèque intérieure"

ISBN-13: 978-2919547418

240 pages

20.00€

Le réflex créatif de Twyla Tharp

L'auteur :

Twyla tharp est américaine, chorégraphe depuis plus de 40 ans. Son nom est une référence dans l'univers de la danse mais également du cinéma (notamment avec le film Amadeus) ou de la pop music (pour ses collaborations avec Bob Dylan ou Elvis Costello). Toute sa vie, elle a dû faire preuve de créativité, repartant à zéro à chaque nouveau spectacle.Le réflexe créatif est son premier livre. Elle en a écrit un deuxième "Le réflexe collaboratif" programmé en 2016 chez Rue fromentin.

Commenter cet article

Mimi 30/03/2016 23:11

Une reflexion très intéressante sur la création...

Velidhu 31/03/2016 12:37

Très personnelle aussi. Un livre où il faut pêcher ce que l'on peut appliquer à soi-même.

Rebecca G. 28/03/2016 21:44

Wouaw, elle décoiffe, la photo noir et blanc de Norma!!!! Je ne pense pas lire ce livre, mais je suis d'accord avec le principe. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Stephen King a dit que pour bien écrire, il faut BEAUCOUP écrire et BEAUCOUP lire! :)

Velidhu 30/03/2016 18:00

Oui, quelle souplesse !

Caroline 28/03/2016 17:13

Je ne connais pas cette femme mais ce bouquin a l'air très intéressant !

Velidhu 28/03/2016 20:14

Je ne la connaissais pas non plus ! Mais je me suis renseignée sur sa carrière et elle est vraiment impressionnante !

Bernieshoot 28/03/2016 11:41

je suis un adepte des routines et des process, ce livre me convient bien

Velidhu 28/03/2016 20:15

C'est le meilleur truc que l'on m'ait donné... instaurer des routines pour tout ce qui nous tient à cœur si l'on veut que ça dure dans le temps !