Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Une histoire qui... de Gilles Bachelet
Une histoire qui... de Gilles Bachelet
Gillet Bachelet, l’homme qui créait des univers drôles et poétiques

Grande fan de « Mon chat le plus bête du monde » de Gilles Bachelet, je ne voulais surtout pas manquer son nouvel album, le bestiaire des tout petits « Une histoire qui... ». Il faut dire que l'auteur sait parfaitement mixer tendresse et humour lorsqu'il s'agit de mettre en scène ses personnages, ce qui me fait littéralement craquer.

Le soir, ce sont les papas ou les mamans qui racontent une histoire à bébé, et c’est une succession d’illustrations qui s’enchaînent les unes aux autres comme une suite logique d’idées extrêmement bien pensées. Le doudou de l’image actuelle, devient l’enfant qui écoute l’histoire du soir la page suivante. Les différents animaux présentés sont intégrés dans une situation « humaine » et l’environnement, adapté à leur spécificité. Ainsi bébé autruche, dort dans un berceau coquille, bébé morse dans un berceau igloo.

J’aime beaucoup l’expression attentive des personnages et leur mise en situation, au lit, le doudou dans les bras, regardant avec émerveillement ou excitation le parent qui s’occupe du rituel du coucher.

Un bestiaire qui peut être détourné en imagier plein de tendresse que je conseille fortement !

Grâce à une initiative du Département de l’Ardèche, « Une histoire qui... » de Gilles Bachelet sera offert à tous les bébés ardéchois nés en 2016 et 2017. Je ne doute pas qu’il sera le livre de chevet favori de tous ces bébés !

Une histoire qui... de Gilles Bachelet

Paru le 21 janvier 2016 aux éditions Seuil Jeunesse

ISBN-13: 979-1023506235

32 pages

13.90€

Une histoire qui... de Gilles Bachelet
Une histoire qui... de Gilles Bachelet

L'auteur :

Né en 1952 à Saint Quentin, Gilles Bachelet passe son enfance dans les Pyrénées. Retour à Paris, puis, après deux années catastrophiques pendant lesquelles il fréquente plus le marché de la rue Mouffetard que le Lycée Henri IV, ses parents le mettent en pension. Il reste sept ans chez les bons pères Oratoriens, à Saint-Lô. En 1971 il rentre à Paris et s'inscrit en Faculté d'arts plastiques tout en préparant l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Il y passera cinq ans. À partir de 1977, il commence à démarcher la presse. Les commandes affluant, il quitte les Arts Déco (sans diplôme) pour le monde du travail. Depuis ce jour, il exerce la profession d'illustrateur indépendant pour la presse, l'édition et la publicité. Depuis quelques années, Gilles Bachelet enseigne l'illustration et les techniques d'édition à l'École Supérieure d'Art de Cambrai.

Commenter cet article