Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper Lee

Je voudrais que tu comprennes ce qu'est le vrai courage. C'est savoir que tu pars battu d'avance, et malgré cela, agir quand même et tenir jusqu'au bout.

« Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » est une petite merveille ! Un livre ou la culture et l’enseignement ont une place prépondérante face à ce que peut être la bêtise humaine.

Scout est le genre de petite fille pour qui l’on craque immédiatement. Intelligente, un peu garçon manqué, elle idolâtre son père avocat de race blanche, qui va vouloir défendre un homme noir, accusé de viol par une jeune fille blanche.

Scout raconte avec une naïveté enfantine, ses jeux avec Jemm, son frère et Dill son amis-amoureux et aussi le mythe de Boo Radley dont tout le monde connaît l’existence sans pour autant connaître son apparence.

Habituée aux gens de couleurs, elle ne mesurera pas la dangerosité de la position prise par Atticus, son père, et son innocence juvénile sera la meilleure arme possible contre l’agressivité ambiante qui règne à Maycomb, Alabama. Jusqu’au jour où…..

Mon avis :

J’ai lu le roman il y a quelques années et viens d’écouter le texte en version livre lu. J’ai retrouvé avec plaisir la petite Scout, entendre ses réflexions leur donne encore plus d’impact. On ressent très bien sa candeur, mais aussi toute sa détermination. De plus, ce roman est truffé de phrases lourdes de sens qu’il est bon d’entendre.

Il y a des gens qui ... qui sont si préoccupés par l'autre monde qu'ils n'ont jamais appris à vivre dans celui-ci et tu n'as qu'à descendre la rue pour en voir les résultats.

J’ai beaucoup aimé la lecture de Kachou Kirsch, elle a une voix très claire, plutôt douce qui va assez bien à une petite fille, mais dans laquelle je n’ai pas retrouvé la Scout que je m’étais imaginée en lisant le texte. Je la sentais rebelle, revêche, franche et la portée de ses propos m’a semblé atténuée ici. Par contre, pour Atticus, le père, la lecture rend bien honneur à son statut d’homme calme et réfléchi.

À ne pas manquer, un personnage attirant, un sujet captivant et une écriture fluide. Le premier et le seul roman d’Harper Lee, pendant très longtemps avant « Va et poste une sentinelle », est une petite merveille. À lire au moins une fois dans sa vie.

"Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" d'Harper Lee, fait partie des 10 titres de la sélection Prix Audiolib 2016.

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper Lee

"Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" de Harper Lee

Paru aux éditions Le Livre de Poche le 23 août 2006

ISBN 978-2253115847

6.60€

-----------------------------------------------​-

Livre audio paru le 14 octobre 2015 aux éditions Audiolib

Lu par Cachou Kirsch

Durée : 11h35

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper Lee

L'auteur

Harper Lee est née en 1926 à Monroeville, dans l’Alabama. Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, qui sera resté pendant plus d’un demi-siècle son unique roman, a été couronné par le prix Pulitzer et s’est vendu à ce jour à près de 40millions d’exemplaires à travers le monde. En 2015, après plus d’un demi-siècle de silence, Harper Lee publie son deuxième roman, Va et poste une sentinelle (Grasset), où l’on retrouve Scout Finch, vingt ans plus tard.

Commenter cet article

Nicolas 16/05/2017 13:49

Très bon roman, quoiqu'un peu longuet par moments... Mais j'ai apprécié ce texte pour sa capacité à mêler gravité et légèreté.

Velidhu 17/05/2017 18:23

De mon côté j'ai aimé l'ambiance générale du roman.

Tonkin voyage Vietnam 27/04/2017 07:01

Assez attiré par la littérature américaine , je me faisais une joie de découvrir "ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" à ce jour unique livre paru d'Harper Lee. C'est un très grand livre, une belle histoire émouvante et touchante sans sombrer dans le mélodrame, on plonge dans les années 30, le racisme et la ségrégation raciale dans le sud des états-unis, les préjugés, l'enfance et le passage vers l'âge adulte.
Je sors de cette lecture avec un sentiment mitigé , le début est lent, les descriptions de l'Alabama des années 30 sont certes intéressantes mais j'ai l'impression d'avoir déjà lu tout cela.
Le personnage de Scout est certes attendrissant mais je la trouve très (trop) en avance sur son âge , ce qui pose des soucis de crédibilité.
La suite est sans réelle surprise .Le moment qui a marqué la plupart des lecteurs blancs dans Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur est celui qui les a probablement emplis de la plus incontrôlable bouffée de noblesse par procuration. Après avoir échoué à faire acquitter Tom Robinson, Atticus sort du tribunal.

casscrouton 18/04/2016 18:28

Ahhh il faut absolument que je lise ce livre qui me donne tant envie ! Dès que j'ai du temps je m'y mets car j'ai l'impression de passer à côté d'un monument littéraire...

manou 18/04/2016 16:56

Contente que tu aies aimé ! Je l'ai relu plusieurs fois dans ma vie...et peu de temps avant de lire "Va et poste une sentinelle" qui est assez différent. C'est d'ailleurs celui des deux que j'ai préféré...
La voix de la petite Scout est inoubliable. Alors je ne sais pas si en Audiolib ce serait pareil pour moi, car comme tu le dis si bien, on imagine la sonorité d'une voix et on peut être surpris...

Rebecca G. 13/04/2016 22:39

Contente de voir que tu as aimé, toi aussi! ;) Bisous. <3

Caroline 11/04/2016 21:05

Comme tu l'avais lu dans ma chronique, j'ai été déçue de ce roman même si je continue à penser que c'est un incontournable à lire une fois dans sa vie ! Belle chronique !

Velidhu 12/04/2016 09:12

Merci Caro. Mis à part le sujet, à mon avis, c'est le personnage de Scout qui fait la force de ce roman. Si tu n'y a pas été plus sensible que ça, je comprends que ce roman puisse t'avoir déçue.

Mimi 11/04/2016 13:51

Celui-là il faut absolument que je le lise. Cela fait des années qu'il est dans ma pile d'intentions à lire, il faut qu'il passe absolument dans ma PAL. Je ne peux plus reculer. Je n'en ai que des échos favorables et le tien vient les renforcer.