Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Les enfants indociles de Marie Charrel

Ma chère Claire,
Cap' ou pas cap' ?
Magda

Et si tout faire pour plaire était ce qui pourrait nous arriver de pire ?

Claire est une jeune journaliste, brillante, mais peu ambitieuse, elle rédige quotidiennement l’horoscope. Sa vie est sans surprises, elle vit en colocation avec une acheteuse compulsive dont les nouvelles acquisitions envahissent peu à peu l’appartement avant de s’attaquer à son espace vital, au bureau, elle est la fille discrète qu’on apprécie, la bonne employée qui fait ce qu’on lui demande sans créer de vague.

Bref Claire respire, mais ne vit pas et ça Magda, sa grand-mère l’a bien compris. C’est qu’elle l’a connaît mieux que quiconque sa petite fille, elle l’a élevée seule depuis que son fils a quitté la maison sur un coup de tête, sans se retourner et que sa belle-fille a ressenti le besoin de s’éloigner pour oublier. Sa conception de l’éducation n’avait rien de traditionnel, une bonne dose d’amour, certes, mais Magda, auteure à succès, esprit libre qui fait fit des convenances n’est pas le genre de personne qui adapte sa façon d’être aux lieux qu’elle fréquente ou aux gens qu’elle côtoie. Magda est Magda, dérangeante par ses écrits, passionnante pour ses non-dits. Et quand Magda disparaît de la maison de retraite en laissant pour unique indice à sa petite fille :

Ma chère Claire,
Cap' ou pas cap' ?
Magda

Claire sait qu’elle n’a d’autre choix que de jouer pour découvrir où se cache sa grand-mère et quel est réellement le message qu'elle souhaite lui faire passer.

Les enfants indociles, un roman qui incite à être soi-même

Le jeu commence et le premier défi de Claire sera de porter des talons de 12 cm durant toute une journée. Une paire de chaussures sur laquelle elle avait craqué et qui n’a jamais quitté son placard. Il faudra un effort surhumain à la jeune femme pour relever le défi. La peur du ridicule, la gêne de devenir le centre d’attention, tous ces sentiments qui font qu’elle préfère être transparente, elle devra y faire face. Les défis s’enchaînent et la difficulté augmente, Magda n’épargnera rien à sa petite fille qui voit sa vie bouleversée par cette chasse au trésor organisée par son aïeule, mais qui sent que l’essentiel n’a pas encore été dévoilé.

Mon avis

Un roman qui comme l’héroïne, cache des trésors enfuis sous une première couche de protection. Un début intriguant, cette disparition, puis le jeu qui commence et qui met en évidence la personnalité de cette vieille dame qui mène le monde à la baguette au risque de paraître odieuse. Car dans cette lecture mon premier ressenti fût : Quelle emmer... ! J’ai toujours un peu de mal avec les gens qui disent aux autres comment se comporter et Mamy Magda a typiquement le profil de la tornade dévastatrice de vies. Ensuite, il y a Claire qui se révèle en affrontant l’ouragan Magda dont elle sait qu’il ne lui veut aucun mal. Mais surtout derrière cette histoire de prise de conscience et de confiance, il y a une partie plus profonde, sur l’histoire familiale, les raisons du départ du couple parental et la vie de cette vieille femme énigmatique.

J’ai beaucoup aimé « Les enfants indociles » de Marie Charrel pour :

— Les multiples indices laissés par Magda à l’attention de sa petite fille

— Les personnages secondaires originaux

— Le mix entre le roman à tendance « développement personnel » et le roman à suspens

— Le dynamisme de l’écriture et de l’histoire qui fait que l’on termine ce roman un peu trop vite à mon goût !

Un livre que je conseille, car j’ai vraiment passé un très agréable moment de lecture. Je conseille aussi de découvrir les éditions Rue Fromentin dont c’est la seconde publication que je lis. Je trouve leurs livres originaux dans la mise en page et leurs couvertures plutôt mystérieuses. Je me rends compte que sur la vingtaine de publications que compte la collection fiction, plusieurs titres avaient attiré mon attention. Si vous avez envie de lire autre chose que ce qui figure en tête de gondole, tentez l’un de leurs titres !

Les enfants indociles de Marie Charrel

Paru le 10 mars 2016 aux éditions rue Fromentin

ISBN-13: 978-2919547463

238 pages

20.00€

L'auteur :

Marie Charrel, 33 ans, est journaliste au Monde, où elle suit la macroéconomie internationale, et écrivain. Après Une fois ne compte pas (Plon 2010, Pocket 2011) et L'enfant tombée des rêves (Plon 2014, mars Pocket 2016), elle poursuit l'exploration des secrets de famille qui lui est chère, avec Les enfants indociles, son troisième roman.

Commenter cet article

manou 26/05/2016 10:06

Je ne connais pas non plus cette maison d'édition et la couverture est magnifique ainsi que ce que tu nous en dis...et je ne connais pas non plus l'auteur ! Alors tu vois c'est une totale découverte pour moi et je t'en remercie...

Velidhu 28/05/2016 15:27

De rien Manou !

Mimi 26/05/2016 09:09

Je crois que tu m' as bien envoûtée par ta critique. Une jolie histoire de famille, un passage de relais entre la grand-mère et sa petite-fille. Un titre à noter !

Velidhu 28/05/2016 15:26

C'est un bon roman, tu devrais aimer.

Casscrouton 25/05/2016 13:18

Je suis complètement sous le charme de cette couverture ! Sublime ! Je ne connais pas cette maison d'édition, je vais aller jeter un coup d'oeil à leur site parce que tu as attisé ma curiosité avec ce titre là.

Velidhu 25/05/2016 13:26

Eh bien tu verras. "Noël en février" m'avait interpellée à sa sortie, tout comme "Treize" dans les nouveautés ou "les intéressants"... et dans les plus anciennes publications, je ne te raconte pas !