Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Ce monde disparu de Dennis Lehane

Ce qu’on ne dit pas à propos du pouvoir absolu, c’est qu’il n’est jamais absolu : à partir du moment où on le détient, il y a toujours quelqu’un pour chercher à s’en emparer. C’est ainsi que les princes peuvent dormir sur leurs deux oreilles, mais pas les rois, qui guettent toujours le craquement d’une latte de plancher, le plus léger couinement d’une charnière…

Une immersion au cœur de la mafia

Roman de gangsters, « Ce monde disparu » de Dennis Lehane est la suite logique des deux romans précédant : « Une nation à l’aube » et « Ils vivent la nuit ». Ici, on s’intéresse à Joe Coughlin, à qui une tueuse à gages annonce qu’un contrat a été mis sur sa tête. Même s’il refuse de croire que lui qui a pourtant régné sur une bonne partie de la Floride est en danger, il ne peut faire comme s’il n’était pas au courant de la menace qui pèse sur lui.

Commence alors une immersion profonde dans ce monde machiste où l’honneur passe avant tout. De petits larcins à grand banditisme, il n’y a qu’un pas qu’il est assez simple de franchir, mais, attention à ne pas sauter les étapes sous peine de se prendre les foudres d’un chef de clan.

Derrière cette carapace qu’il s’est agilement forgée, Joe a des failles. Terriblement touché par la mort de sa femme Graziella, il est régulièrement hanté par l’image d’un petit garçon. Et c’est dans les bras de Vanessa qu’il réapprend à aimer. Mais dans ce monde fait de violence et de suspicions, même l’amour peut-être un danger.

Mon avis :

"Ce monde disparu" est un roman noir aux personnages crédibles, dominé par une ambiance lourde créée par les non-dits et cette interminable recherche du pouvoir. Dennis Lehane, nous plonge dans le domaine du jeu, de la prostitution, de la drogue et du crime où chaque « spécialité » est l’apanage d’un clan.

Les codes du genre sont respectés, l’amour de la famille, le respect apparent pour la hiérarchie, l’argent gagné de façon illicite, les femmes qui semblent être divisées entre deux catégories, les conjointes et mères, respectées, les maîtresses tolérées et entretenues.

L’histoire est assez lente à se mettre en place et je ne peux pas dire qu’elle m’ait plu plus que ça. Probablement aurais-je dû lire les deux premiers tomes, bien que l’histoire de celui-ci se suffit à elle-même. Il y a beaucoup de personnages, ce qui fait qu’en écoutant le livre par petite session, il m’est arrivé de perdre le fil de l’action.

L’écoute :

Je n’ai pas lu le roman, mais ai écouté le livre audio.

Lu par Michelangelo Marchese, le texte est très bien mis en valeur. Le ton de sa voix colle parfaitement avec l’ambiance mafieuse décrite dans le roman. Un air détaché, blasé à l’image des personnages très sûrs d’eux fait et malgré tout on ressent leurs failles. J’ai trouvé la lecture de Michelangelo Marchese très juste.

9 h 40 d’écoute qui passent assez vite.

Ce monde disparu de Dennis Lehanne

Livre audio paru le 16 mars 2016 aux éditions Audiolib

Lu par Michelangelo Marchese

Code EAN : 9782367621203

1CD MP3 : Durée 9h40

------------------------------------------

Edition papier parue le 28 octobre 2015 aux éditions Rivages

Collection : Thriller

ISBN-13: 978-2743634063

Ce monde disparu de Dennis Lehane

L'auteur :

Dennis Lehane est né en 1966 à Boston, source d'inspiration de ses romans. Il s'est imposé comme l'un des grands auteurs noirs contemporains. Trois de ses romans ont été adaptés au cinéma : Mystic River par Eastwood, Gone Baby Gone par Ben Affleck et Shutter Island par Martin Scorsese.

Ce monde disparu de Dennis Lehane

Le lecteur :

Acteur, réalisateur, voix de doublage pour le cinéma et la télévision, Michelangelo Marchese vit à Bruxelles. Il a déjà enregistré pour Audiolib, entre autres, Si c'était à refaire de Marc Levy, Le mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti et Ils vivent la nuit de Dennis Lehane.

Commenter cet article

Rebecca G. 14/06/2016 22:27

Je ne connais pas cet auteur, mais je ne crois pas que ce soit mon style de lecture préférée... Je le laisse à d'autres, même s'il a l'air d'être bien.

manou 12/06/2016 07:38

Et bien voilà un auteur que je ne connais pas ! Et il m'a tout l'air de devoir figurer sur ma LAL pour les vacances d'été. Merci...

Velidhu 15/06/2016 13:32

C'est le premier roman que je lis de lui, pourtant il en a écrit beaucoup !

Mimi 11/06/2016 19:38

Je n'ai pas encore fait la connaissance de cet auteur. Oui, je sais, je suis très très en retard, mais j'avance lentement...

Velidhu 15/06/2016 13:32

Pas la peine de courir, tout vient à point.... :)

Bernieshoot 11/06/2016 18:02

ça doit être un très bon roman noir

Velidhu 15/06/2016 13:31

Oui, l'ambiance est parfaitement retransmise