Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Dans la chaleur de l'été de Vanessa Lafaye

Nelson Kincaid se félicitait d'avoir pensé à refermer la capote de son cabriolet avant le début de la tempête car, avec ce vent, c'eût été une lutte vaine. Les seules affaires auxquelles il tenait étaient sur le siège arrière.; emballées dans deux valises de cuir. Il leva les yeux vers la grande demeure blanche qu'il avait toujours détestée. Les fenêtres semblaient lui lancer des regards désapprobateurs... tout comme le papa de Hilda. Rien ici ne lui manquerait. Même Nathan, il l'abandonnait sans mal. Ce n'était qu'un rappel de la façon dont Hilda l'avait piégé.

Dans la chaleur de l'été de Vanessa Lafaye
Dans la chaleur de l’été, un roman basé sur des faits historiques

Les Keys, Floride des années 30. Les vétérans partis se battre en Europe sont de retour. Parmi eux, Henry qui ne sent plus tout à fait à sa place à Héron Key. Lui qui a goûté à la liberté dans un pays où blancs et noirs pouvaient se mélanger et même s’aimer, a vraiment du mal à revenir au pays, dans une région où la ségrégation est omniprésente. Il retrouve Missy la petite fille à qui il lisait des histoires. Devenue femme, elle n’a jamais souhaité se marier, toujours hantée par Henry. Son retour c’est l’espoir de voir naître un amour sur lequel elle a posé un couvercle durant de longues années. Un sentiment qu’Henry pourrait partager si lors d’une fête, une femme blanche n’avait pas été retrouvée rouée de coups. Les soupçons se tournent vers les vétérans avant que les circonstances accusent Henry. Mais qui a battu Hilda ? C’est ce qu’il faudra découvrir alors qu’un ouragan d’une incroyable intensité balaie la ville.

Mon avis :

J’ai adoré la scène d’introduction du roman. On y fait la connaissance de Missy dans une situation des plus délicates. C’est là que se dresse le portrait de la communauté noire appartenant à cette ville. L’entraide dont ils font preuve dans des moments délicats prouve qu’ils ont conscience de la précarité de leur statut.

Malheureusement, ce début de roman prometteur est suivi d’une mise en place de l’histoire assez longue et lente. Si cette atmosphère oppressante, humide et moite donne le ton sur le fait que l’élément principal de ce roman sera un ouragan, je trouve qu’il arrive un peu tard dans le roman. Les habitants en parlent, mais on ne ressent pas vraiment la tension à laquelle je m’attendais. J’ai trouvé qu’il y avait un manque de panique et même quand l’auteur évoque une main coupée qui tient un ours en peluche, ça n’avait pas forcément d’effet perturbant.

L’histoire d’un amour possible entre Henry et Missy est agréable et la vie des quelques blancs apporte du piment à l’ensemble. Mais voilà, j’attendais plus de ce roman.

Au final, ça reste une lecture agréable qui plaira au plus grand nombre, il m’a juste manqué un peu de réalisme face aux éléments déchainés.

Roman lu dans le cadre de la Masse Critique Babelio de mai 2016. Merci aux éditions Belfond pour cette lecture.

Dans la chaleur de l'été de Vanessa Lafaye

Paru le 19 mai 2016 aux éditions Belfond

ISBN-13: 978-2714459381

320 pages

21.50€

Commenter cet article

le livre-vie 23/06/2016 09:17

Bon, un peu mitigé comme lecture. Je ne suis pas sûre de me lancer dedans.

Velidhu 25/06/2016 07:02

Il plaît beaucoup. Je crois que le fait d'avoir lu d'autres romans dont l'action se passe lors d'un ouragan me fait forcément faire des comparaisons.

Bernieshoot 21/06/2016 18:03

une écriture qui manque peut être de percussion

Velidhu 21/06/2016 18:21

A la décharge de l'auteure, j'ai lu il y a à peine quelques semaines un roman parlant de l'ouragan Katrina. Ce roman était percutant mais dan sun tout autre style que celui-ci. Dans la chaleur de l'été est plus doux et sentimental malgré le sujet grave.

manou 21/06/2016 14:26

Je ne connais pas cet auteur mais finalement je suis contente d'avoir été sélectionnée pour "Barcelona" lors de la Masse critique de mai de Babelio ! Celui-ci me tentait et je l'avais coché aussi...
Merci de nous donner ton avis.

Velidhu 21/06/2016 18:22

Il est agréable à lire, mais j'attendais plus de...vent ? :)