Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Il était une (mini) fois, des classiques adaptés aux enfants, une qualité qui plaît aux parents.

Mais Roméo a pris les mains et la bouche. Roméo a embrassé Juliette, il y a de cela 400 ans et on en parle encore.

Roméo et Juliette (page 22)

Il était une (mini) fois, des classiques adaptés aux enfants, une qualité qui plaît aux parents.

Mini prix et maxi coup de cœur pour cette collection dont j’ai testé deux titres. Il était une (mini) fois reprend des textes ou contes très pointus et les mets à la portée des enfants.

Ainsi "Roméo et Juliette" de William Shakespeare se voit allégé de quelques pages, mais la force de l’intrigue et le style d’écriture respecte le texte original. La passion, le ryhtme, et surtout beaucoup de poésie font de cette adaptation un vrai délice.

« Le livre envolé de Piotr-Olivius Pilgrim » est un conte adapté d’un texte de Georges Perec qui m’a beaucoup plu. Il s’agit d’un garçon qui un jour découvre un livre et horreur, l’entièreté du contenu n’est que plagiat. Des parties de textes venant d’œuvres des plus grands auteurs s’y retrouvaient. Mais quand Piot-Olivius Pilgrim s’aperçoit que ce livre a été écrit bien avant les œuvres qu’il pensait plagiées, il eut un choc. Une phrase cependant faisait exception et ne se retrouvait dans aucun roman contemporain, il l’a fit sienne, et écrit son propre roman. À son grand désespoir, il ne rencontra pas le succès et grimpa en haut d’une montagne pour le déchiqueter et offrir ses pages au vent et soudain...

Je place cette collection dans mes coups de cœur pour :

— Le choix des textes, excellent

— La beauté des livres et la qualité des livres

— Le rapport qualité/prix de l’ouvrage (ce sont des romans à lire et à relire)

— L’immersion dans des textes « sérieux » mise à la portée des enfants

Une phrase orpheline, dont personne n'avait voulu, dont personne ne voulait prendre soin.
Il la relu et l'apprit par cœur.
Par cœur.

On retrouva Hans, pauvre diable,
bête hideuse, errant dans l'enfer
des forêts sans lune.

Il reprit son chemin, se récitant cette phrase inlassablement.
Au croisement, plus bas dans la vallée, il avait prit sa décision : il allait adopter ces mots, les faire siens et inventer une histoire grâce à eux.

Le livre envolé de Piotr-Olivius Pilgrim (page 15 - 16)

Collection : Il était une (mini) fois

Editions Didier jeunesse

25 à 40 pages selon les titres

3.00€

Dès 9 ans

Commenter cet article

Tonkin voyage Vietnam 27/04/2017 06:54

J'écoute depuis mon enfance « Il était une fois », et j'immagine toujours un conte. On utilise cette expression pour la première fois dans Les Souhaits ridicules. On écoute parfois aussi: «En ce temps-là », « Il y a de cela, fort longtemps », etc,,, mais j'aime bien "c'était une fois"....lentement pour commencer un conte. Je n'oublie jamais le son de ma grand-mère quand elle m'a raconté des histoire. Ca rime mon enfance

Doc Bird 20/08/2016 19:39

Cette collection a l'air vraiment intéressante, je note les titres ! Merci du partage.

Velidhu 20/08/2016 21:53

De rien. Bonne découverte !

Mimi 12/08/2016 22:31

Le livre envolé m'attire beaucoup. J'envisage déjà la suite de la lecture...

Velidhu 19/08/2016 11:29

Un court moment de lecture à savourer...