Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Le coma des mortels, mon premier Maxime Chattam

Je lui attrape le bras et m'approche. Elle se dérobe d'un doux sourire.
- Le baiser c'est l'antichambre de l'amour, dit-elle. Et je veux prendre mon temps. Si nous nous embrassons, nous glisserons rapidement vers nos chairs. Je préfère attendre. Je trouve qu'aujourd'hui, les gens ont désacralisé le baiser alors que c'est le « je t'aime » du corps. Regarde les couples qui ne s'embrassent plus, ils ne s'aiment plus. On dirait même que ça les dégoûte. Ils veulent bien faire l'amour pour se soulager, mais se dire « je t'aime » avec les corps, en s'embrassant vraiment, ça non. Je donne beaucoup d'importance au baiser. Je ne veux pas le galvauder, ni le hâter. Tu comprends ?
J'opine du chef. Même si le vrai chef en moi, à cet instant, n'opine pas du tout parce qu'il a compris qu'il resterait sur sa faim encore un moment.

Oui je l’avoue, il m’aura fallu longtemps avant de me plonger dans un roman de Maxime Chattam. Comme d’habitude, j’ai freiné des 2 pieds avant de me mettre à lire les histoires d’un auteur qui remporte un énorme succès. En littérature, comme pour le reste, ce qui est trop présent, trop encensé me donne l’envie de m’en détourner. Ai-je bien fait de commencer à découvrir l’univers de cet auteur par ce « le coma des mortels » ? C’est une question que je me pose toujours un mois après ma lecture.

Dans le Coma des mortels, Maxime Chattam sort de sa zone de confort

Maxime Chattam est avant tout connu pour ses romans dans lesquels les morts sanglantes s’enchaînent et la tension est à son comble. Des histoires qui ont fait son succès et qui lui ont permis d’explorer d’autres genres littéraires. L’auteur que j’ai rencontré lors d’un café blogueur dans le cadre de la première édition du Forum Fnac Livres, est honnête, le succès rencontré par ses thrillers lui donne la possibilité d’écrire d’autres choses. Suivi par sa maison d’édition, Albin Michel, il a pu rédiger la saga « Autre-monde » dont le septième et dernier tome sortira bientôt et son tout dernier roman « Le coma des mortels », paru en juin 2016. Clairement l'auteur se met en danger (modéré tout de même) en sortant de sa zone de confort.

« Le coma des mortels », est un roman particulier. Maxime Chattam se sépare de son univers gore pour raconter l’histoire d’un homme, Pierre, qui en a assez de mener une vie traditionnelle et qui plaque tout pour vivre comme il l’entend. Dès le début du roman, on sait que la maîtresse de Pierre est retrouvée morte dans l’appartement du trentenaire. l’auteur nous dit d’emblée que Pierre est suspecté et nous emporte dans le récit d’un homme qui se demande ce qui lui arrive.

Est-ce une bonne idée de changer de vie quand tout va bien ?

C’est l’une des questions que l’on peut se poser en commençant la lecture de ce roman, car, là où l’auteur nous vend un changement radical de mode de vie, en tant que lectrice, je me suis clairement dit que cette nouvelle existence choisie par Pierre était bien superficielle. En m’apercevant que sa nouvelle vie était faite d’une succession de blagues potaches, je me suis dit que ce n’était pas ce à quoi je m’attendais. Moi qui pensais que j’allais lire un roman dont le protagoniste allait nous embarquer dans une succession d’actes montant crescendo sur l’échelle de la violence, je me suis sentie flouée. Pierre avait-il réellement besoin de changer de vie pour un résultat si médiocre provoqué par une attitude si puérile? Sincèrement, ses premiers actes, dignes de ceux d’un jeune ado m’ont rendue sceptique. Puis, en continuant la lecture du roman dont le début ne m’avait pas plus emballée que cela, je me suis prise au jeu des dérapages de cet homme qui se croit maudit. Tous ceux à qui il tient, comme les autres d’ailleurs, sont retrouvés morts. Une malédiction pour lui, un comportement à soigner pour son psy dont il ne veut plus entendre parler.

Mais qui est Pierre ? Est-il un assassin ? Est-il fou ? Est-ce réel ? Ce sont toutes les questions que je me suis posées lors de cette lecture qui m’a plu pour la forme, mais dont le fond m’a laissée comme la plupart des personnages, de marbre.

Le coma des mortels, mon premier Maxime Chattam
Le coma des mortels, mon premier Maxime Chattam

J’ai attendu 1 mois avant d’écrire cette chronique, car mon avis était un peu mitigé. Comment, moi qui adore les romans très noirs, ai-je pu m’ennuyer à ce point à la lecture de ce roman ? Mais aussi comment ai-je pu lire cette histoire qui ne m’emballait pas plus que ça en deux jours seulement ? Il est évident que Maxime Chattam a su tenir le lecteur, et ce, malgré un personnage principal peu sympathique. Ce roman, l’auteur le défini comme un roman sans genre, ni trop noir, no trop psychologique, ni trop érotique. Le coma des mortels ne se catégorise pas et c’est très bien ainsi.

Maxime Chattam avait envie de se faire plaisir en écrivant et quand on le voit en parler, il avait des étoiles dans les yeux. J’ai rencontré un auteur très sympathique, à l’écoute de ses lecteurs, charmant et passionné par son métier, conscient de la chance qu’est la sienne de pouvoir vivre de sa passion. Le coma des mortels semble être une parenthèse enchantée dans son répertoire. Ce roman qui semble avoir perturbé ses fans de longue date est malgré tout un roman original. Cependant, j’avoue que c’est la curiosité qui m’a tenue en haleine plus que le plaisir de lecture. Il faudra donc que je me plonge dans un autre roman de Maxime Chattam pour découvrir l’univers de l’auteur aux 4.5 millions de romans vendus en France.

Ce n’est que partie remise Maxime Chattam !

Le coma des mortels de Maxime Chattam

Paru le 1er juin 2016 aux éditions Albin Michel

ISBN-13: 978-2226320780

388 pages

​21.90€

Commenter cet article

Gina0101 13/02/2017 15:06

Coucou, chronique intéressante. Moi j'ai beaucoup aimé ce livre. J'ai écrit un petit truc dessus : http://lehazartsfaitbienleschoses.blogspot.fr/2017/02/coma-des-mortels-maxime-chattam.html

Je suis habituée à Chattam et c'est vrai que celui-ci sort des sentiers.

Bon après-midi,

Velidhu 21/02/2017 16:56

Oh oui je veux bien^^ Non, je n'ai pas lu d'autres Chattam mais j'en ai qui attendent sagement dans ma bibliothèque. (Je me suis abonnée aussi)

Gina0101 21/02/2017 16:12

Oui j'ai vu. Merci beaucoup pour ce retour. Je peux toujours vous envoyer un indice via le contact de votre blog si vous le souhaitez (pour la fin). J'espère que vous avez eu l'occasion d'en lire d'autres depuis de Chattam. En attendant, je me suis abonnée à votre blog comme ça je verrai vos prochains avis. :)

Velidhu 14/02/2017 09:47

Je viens d'aller le lire. Je t'ai laissé un petit mot.

Rebecca G. 04/10/2016 20:31

Des "Chattam"

Rebecca G. 14/02/2017 00:27

"L'âme du mal"...? Je note... Merci. Si tu as d'autres titres à me conseiller, je suis preneuse! :)

Velidhu 05/10/2016 16:21

Tu en as pour un an à lire Autre Monde ! :) On m'a conseillé "l'âme du mal". Je vais voir ce que j'ai dans ma bibliothèque (qui est en fait un grand dressing) car ma grand-mère est une fan de Maxime Chattam et elle m'a donné plusieurs de ses romans.

Rebecca G. 04/10/2016 20:33

Des "Chattam", j'en ai tout un tas dans ma PAL numérique... mais je n'en ai pas encore lu un seul!! Je ne sais pas pourquoi, il y en a toujours d'autres que j'ai envie de lire avant. Bon, je ne commencerai pas par celui-ci en tout cas. Certainement par "Autre Monde" alors, puisque tout le monde a l'air de l'aimer... ;) Merci pour ta chronique. <3

manou 02/10/2016 23:00

J'ai lu de lui "La patience du diable" et les cinq premiers tomes de sa série "Autre-monde" que j'avais acheté pour les élèves du collège et qu'ils s'arrachaient...Ce sont des romans que j'ai lu très vite, la plupart du temps en vacances et que j'avais trouvé très prenants...Depuis j'avoue n'avoir plus rien lu de lui ! Alors si celui-ci n'est pas bien même si l'auteur s'est fait plaisir, je passerai à autre chose. Ma liste de livres à lire est bien assez longue. Merci de nous avoir donné ton ressenti.

Velidhu 03/10/2016 09:31

Oui, il paraît que "Autre-monde" est excellent. Le dernier tome sort bientôt d'ailleurs. Je crois que je n'ai pas commencé par le bon Chattam. Mais je découvrirai un autre titre, j'en ai quelques-uns dans ma bibliothèque car mas grand-mère en est fan et elle m'a donné ses romans.

Mimi 02/10/2016 21:52

Me voilà bien dubitative... Vais-je faire un pas vers cet auteur ou non ? J'avoue que je ne sais pas... Je n'ai encore rien lu de cet auteur (mais oui il y en a encore), un je ne sais quoi me retient. Sans doute le même ressenti que toi : trop connu, alors méfiance. Je crois que je vais attendre encore.

Velidhu 03/10/2016 09:32

Je crois qu'il vaut mieux lire un roman représentatif de son univers pour commencer.