Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Si la lune éclaire nos pas de Nadia Hashimi

Salim pensait être un homme. Même si j’avais besoin qu’il soit précisément cela, j’avais aussi peur pour lui. Celui qui risque le plus de se noyer dans la rivière est celui qui croit nager.

Après l’excellent La perle et la coquille dont je vous avais parlé l’année dernière, Nadia Hashimi revient avec un second roman tout aussi touchant. À travers l’histoire de Fereiba, elle retrace le quotidien des afghans et les dangers qui attendent les migrants sur le chemin vers l’Europe.

Si la lune éclaire nos pas, une triste saga actuelle

Comme dans la perle et la coquille, Nadia Hashimi retrace l’histoire familiale d’une femme afghane. Fereiba est orpheline de mère. Son père s’unit très vite à une autre femme qui prend la maison en main. Une fois les premiers enfants du couple nés, Fereiba sera reléguée au second plan. Tout le monde la dit maudite, car sa mère est morte en couche. Se sentant coupable, elle reste à sa place jusqu’à ce qu’elle ressente le besoin de s’instruire. Sa belle-mère fait le choix de la marier. Après un amour étouffé dans l’œuf, Fereiba fait un mariage heureux. Malheureusement, les talibans mettent fin à son bonheur et pour sauver ses enfants, elle décide de quitter l’Afghanistan. Commence alors un dur périple vers l’Angleterre avec Salim, son fils ainé, sa fille et son dernier enfant, encore bébé. La route est longue et bien plus difficile qu’ils le croyaient.

Si la lune éclaire nos pas de Nadia Hashimi

On ne peut nier que Nadia Hashimi a le sens du romanesque. Cette auteure raconte les histoires à merveille. Un mode de narration qui m’emporte littéralement dans l’univers des personnages dont on suit la vie. Si dans son premier roman, une partie du récit avait un côté historique, avec l’histoire de la grand-mère de l’héroïne, ici, il a le triste goût d’une trop dure réalité. Pourtant « Si la lune éclaire nos pas » commence par l’histoire personnelle de Fereiba pour vite nous emmener dans un récit qui pourrait être celui de millions de personnes aujourd’hui.

J’ai vraiment apprécié ce roman. Fereiba est un personnage fort et volontaire, mais freinée par tout ce qui lui a été inculqué alors qu’elle n’était qu’une enfant. Son fils, Salim est aussi un personnage passionnant. On assiste à son évolution. D’enfant, il devient adolescent imprudent, puis adulte déterminé. Leur route est marquée par la faim, la peur, l’errance et surtout le danger. Celui de se faire prendre, certes, mais aussi celui qui naît des mauvaises rencontres. On y découvre la façon dont ces hommes et femmes se font exploiter, payé quelques centimes pour des journées harassantes de dur labeur. Mais il y a du positif dans toute cette misère. L’aide et le réconfort apporté par des associations et des bénévoles qui conseillent et parfois dépannent les réfugiés. L’entraide quand par chance, on tombe sur des gens avec qui on peut faire un bout de chemin. On y parle de l’horreur des camps, de la peur de l’expulsion, des policiers qui, à bout de nerfs, passent à tabac de pauvres hommes qui n’ont plus de force.

J’ai adoré le lien parfois fragile, qui unit Fereiba à son fils. Elle qui veut protéger celui qui était encore il y a peu son petit garçon, et lui, qui veut prouver qu’il peut être l’homme de la famille. On assiste aussi à de belles histoires d’amitié qui rendent le récit plus supportable même si certains passages du roman montrent bien la détresse de cette mère qui se demande si elle a bien fait d’emmener ses enfants sur ce si difficile chemin.

Si la lune éclaire nos pas de Nadia Hashimi paru aux éditions Milady Littérature est un roman que je conseille vraiment tant pour le côté romanesque du style de Nadia Hashimi que pour le sujet du roman.

Ce roman rejoint ma catégorie coup de cœur pour :

— L’histoire de Fereiba avant le départ

— Les relations mère-fils très bien décrites

— Le sujet des migrants qui me touche beaucoup

Si la lune éclaire nos pas de Nadia Hashimi

Paru le 21 octobre 2016 aux éditions Milady Littérature

ISBN : 9782811218263

512 pages

18.20€

 

 

Commenter cet article

Rebecca G. 14/11/2016 10:53

Je suis vraiment tentée... Je le note sur ma liste. Merci Audrey.

Velidhu 14/11/2016 11:23

De rien Rebecca. C'est vraiment très beau, tu devrais apprécier.

Mimi 07/11/2016 21:20

Un thème très difficile et qui peut nous éclairer, nous qui avons la chance de vivre dans un pays en paix, sur la lutte pour la survie, sur l'immigration, sur la difficulté de quitter son pays, ses racines. Merci pour ce partage.

Velidhu 13/11/2016 21:31

De rien Mimi ! Bonne soirée.

manou 07/11/2016 08:15

Un sujet qui me touche et un titre qui déjà, m'attire beaucoup...je l'avais noté pour le lire mais tu es la première à me donner ton avis. Merci beaucoup Audrey. J'espère que ce livre croisera bientôt mon chemin

Velidhu 13/11/2016 21:31

Je suis certaine qu'il te plaira. C'est touchant et intéressant.