Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Cavale de Virginie Jouannet

Un personnage obscur et non identifiable, fait de Cavale, un thriller au suspens haletant.

Quand Jeanne se réveille dans l’appartement de son compagnon, elle le trouve mort à ses côtés. Que s’est-il passé ? L’homme dont elle partageait la vie refusait de lui parler de ses activités qu’elle devine louches. Commencent alors des appels anonymes qui amèneront la jeune femme a fuir. Direction Biarritz où elle tentera de retrouver la mémoire. C’est dans le petit hôtel sans prétention où elle loge qu’elle fait la rencontre d’Emil, un homme a l’esprit libre qui lui sera d’un grand soutien.

Jeanne parviendra-t-elle à échapper à ses assaillants ? Et qui est cet homme qui la terrorise à distance ?

Cavale de Virginie Jouannet

Cavale, un thriller au suspens immédiat

Cavale est un thriller au début prometteur. Un meurtre a été commis, une jeune femme se trouve sur place, mais a tout oublié de cette nuit sanglante. Suspectée, mais pas arrêtée, elle rentre chez elle et reçoit des appels inquiétants. Une histoire d’argent et de papier dans laquelle elle se retrouve engluée malgré elle. Le mort, son compagnon pour lequel elle éprouvait plus de craintes que d’amour, était un trafiquant.

Jeanne fuit, pour échapper à ses possibles futurs agresseurs, mais aussi pour se retrouver. Et là, j’ai commencé à m’ennuyer. L’héroïne arrive dans un petit hôtel et malgré sa situation va tomber amoureuse du réceptionniste. J’ai trouvé qu’à ce moment, le récit perdait en intensité malgré l’analyse approfondie que fait Jeanne des autres clients de l’hôtel. Au bord de la paranoïa, elle tentera de savoir si l’homme qui la harcèle n’est pas présent, ici, près d’elle.

Des personnages au comportement étrange

Emil, le réceptionniste, bonne pâte et bon vivant, est un personnage sympathique, mais étrange. Pourquoi un homme qui va et vient sac au dos, s’entiche-t-il d’une femme étrange qui semble porter le poids du monde sur ses épaules ? N’est-ce pas tout ce qu’il fuit depuis toujours ? Pourtant, il s’éprend d’elle et va même jusqu’à l’aider dans son « espionnage » des gens de passage ou pensionnaires de l’hôtel.

Certaines parties du roman font allusion à l’enfance de Jeanne et à la vie familiale, un brin compliquée depuis l’arrivée d’un petit frère handicapé mental.

La fin du roman retrouve un peu du dynamisme du début du récit, jusqu’à l’évènement de clôture, dont, évidemment, je ne vous parlerai pas, mais qui m’a fait pousser un gros soupir. Je me suis dit, oh non, pas ça, s’il vous plaît.

Les amateurs de thriller soft apprécieront

J’ai lu tout le roman et j’en garde un avis mitigé, car je suis passée par des phases de réel intérêt à d’autres beaucoup plus ennuyeuses. Il m’aura fallu presque une semaine pour arriver à terminer les 418 pages de ce livre.

Mais comme d’habitude, je vous laisse vous faire votre propre avis, et vous invite à le découvrir si vous aimez les suspens (mais qui est donc le harceleur et se trouve-t-il proche de sa victime ?) et les personnages particuliers (Emil, le bon gars et Jeanne qui oscille entre fragilité et moments de névrose).

Pourquoi cette lecture ?

C'est une lecture en partenariat avec les éditions XO. J'ai accepté la lecture de ce roman car le quatrième de couverture m'attirait vraiment. Virginie Jouannet, l'auteure vient de Bayonne, et comme j'adore le Sud-Ouest et y passe plusieurs semaines en été, j'avoue que ça a également joué un petit rôle dans ma décision.

Cavale de Virginie Jouannet

Paru le 19 janvier 2017 aux éditions XO

ISBN : 9782845638648

418 pages

19.90€

 

Commenter cet article

manou 03/03/2017 09:20

Pourquoi pas ! C'est souvent en vacances que je lis des thrillers ce qui me pousse à être nettement plus indulgente sur les petits défauts

Velidhu 07/03/2017 15:18

Bonne découverte alors !

Angelilie 02/03/2017 15:53

toujours un plaisir de venir flâner ici. au plaisir de revenir

Angeline 02/03/2017 14:04

très beau blog sur la littérature. j'aime venir me promener ici

Velidhu 02/03/2017 14:48

Merci, c'est gentil. Je viens d'aller voir ton blog, waouw, elle est tout de même magnifique Marilyn.