Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

La rivière des doutes, le premier roman d'Emmanuelle Becker-Papin

- Et qu'y a-t-il de si horrible à l'intérieur de ces salles pour mérité d'être appelé l'Enfer ?
Josepha soupira le regard dur.
- Il n'y a...RIEN !
- Rien ?
Jeanne ne comprenait pas.
Tu as bien entendu, rien ! Strictement rien ! Le néant ! Chaque nouvel arrivant est conduit dans l'espace qui lui a été attribué et se retrouve seul dans une étendue infinie et sans vie, condamné à errer pour l'éternité dans ce décor aussi sec que son cœur.

Le premier roman d’Emmanuelle Becker-Papin paru aux éditions Anne Carrière bousculera toutes vos croyances. Une histoire apaisante et résolument optimiste qui fait du bien au moral.

Que feriez-vous si pardonner pouvait sauver une vie ?

Jeanine est une jeune trentenaire qui depuis quelque temps fait un cauchemar dans lequel un inconnu lui demande de le sauver. Fragile depuis la perte de sa grand-mère, elle peut heureusement compter sur l’amour et la bienveillance de Tom son compagnon.

Un jour, elle apprend qu’une vieille dame la cherche pour s'entretenir avec elle sur un sujet d'une extrême importance. Cette rencontre va avoir un impact sur le futur de la jeune femme mais va également lui en apprendre plus sur son passé. Elle découvrira ainsi l’histoire de sa famille et plus particulièrement celle de sa mère.

Une fois levé, le voile occultant la vérité sur son passé familial apportera avec lui son lot de responsabilités. En apprenant que de son pardon dépend le sort d’un homme à mi-chemin entre l’enfer et le paradis, Jeanne voit toutes ses croyances remises en question. Comment pardonner et surtout aura-t-elle le courage de le faire ?

La rivière des doutes, le premier roman d'Emmanuelle Becker-Papin

La rivière des doutes, un premier roman touchant

Le premier mot qui me vient a l’esprit en pensant à ce roman, c’est « apaisant ». Emmanuelle Becker-Papin nous raconte une histoire d’une grande douceur malgré les grandes questions qu’elle pourrait susciter.

Jeanne est une jeune femme attachante, très émotive. La perte de sa grand-mère l’a profondément touchée. Les moments de retrouvailles sont très forts, peut-être un peu trop démonstratifs à mon goût, mais je suis plutôt froide quand il s’agit de dévoiler ses sentiments, donc je suis certaine que la plupart des lecteurs trouveront ça très touchant.

Ce roman retrace l’histoire des parents de Jeanne, vue par la jeune femme au travers du récit de sa grand-mère. L’intrigue est passionnante et j’avoue que j’ai lu ce roman en seulement deux petites soirées, tant j’étais prise dans par cette histoire d’amour et ce secret de famille.

Une jolie vision de l’au-delà

Toute l’intrigue de ce roman initiatique repose sur le résultat d’un dialogue entre les vivants et les morts. Emmanuelle Becker-Papin nous livre une vision de l’au-delà qui m’a beaucoup émue. À vrai dire, si « l’après » pouvait être comme ça, ça serait merveilleux. Je ne vous en dis pas plus, car je pense que c’est l’un des points du roman qu’il vaut mieux découvrir par soi-même, car il nous pousse à une réflexion sur la vie après la mort. En quelques mots, cet univers respire la paix et la joie et ça fait du bien.

J’ai beaucoup aimé « La rivière des doutes » qui fait partie des plus jolies découvertes de ces derniers mois en terme de plaisir de lecture et de sentiments ressentis.

Si le fond de ce roman m’a beaucoup plu, la forme des dialogues m’a un peu dérangée. J’ai trouvé que les dialogues entre Jeanne et son compagnon manquaient de naturel. Ponctuer chaque réplique du prénom de l’autre alourdit vraiment la lecture.

— Bonsoir Tom ! Comment ça va ? Et ton rendez-vous de ce matin, ça c'est bien passé ?

Etrange de parler comme ça à son compagnon quand il arrive à sa maison.

Ça m’a tellement sauté aux yeux que j’en ai parlé avec plusieurs personnes du club de lecture auquel je participe et on a tous trouvé étrange ce besoin de nommer l’autre dans les dialogues. C’est le seul bémol que j’ai trouvé à ce roman qui dans l’ensemble m’a vraiment procuré un réel plaisir de lecture. Dommage que les dialoguent commencent dès le tout début du roman, car je me suis immédiatement posé la question de la qualité du texte que je commençais à lire. Heureusement, l’intrigue démarre très vite et on oublie complètement ce (très) petit désagrément.

Un très joli premier roman à l’histoire originale, une belle vision de l’au-delà et une histoire de famille passionnante que je vous invite à découvrir.

La rivière des doutes d'Emmanuelle Becker-Papin

Paru le 3 novembre 2016 aux éditions Anne Carrière

ISBN : 978-2-8433-7829-4

250 pages

18.00€

Commenter cet article

manou 16/01/2017 09:05

Un roman et une romancière à découvrir donc. Tu le conseillerais à des ados ? Bon lundi et merci pour ta chronique toujours sincère

Velidhu 16/01/2017 09:09

Coucou Manou. Oui, des ados pourrait le lire sans problème.