Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Que Lire sur Hellocoton

Badge Lecteur professionnel

 

Publié par Velidhu

Une ombre chacun de Carole Llewellyn

Premier roman réussi pour Carole Llewellyn qui avec une Ombre Chacun dresse le portrait d’un homme et d’une femme qui fuient leur quotidien. Une histoire prenante, entre drame psychologique et développement personnel ou la jeune auteure détricote le passé tortueux de ses personnages pour les aider à découvrir qui ils sont et ce qu’ils veulent devenir.

Carole Llewelyn, un jeune auteur à découvrir

Une Ombre chacun est le premier de Carole Llewellyn qui a choisi de mettre en évidence les attentes qui pèsent sur les femmes dans le monde actuel. Son personnage Clara est une jeune trentenaire qui peine à s’épanouir. Mariée à un homme égocentrique qui pense que l’argent peut acheter le bonheur de son épouse, la jeune femme panique quand il décide que le temps est venu pour avoir un enfant.

Clara vit avec une blessure à l’âme depuis sa plus tendre enfance. Rescapée d’un enlèvement, toutes traces d’attaches lui paraissent intolérables. Depuis la prison dorée qu’est son appartement d’un quartier parisien huppé, Clara imagine plus de 300 façons de mourir. Un jour, elle disparaît sans laisser de traces.

Seven est le second personnage principal. Ancien GI, il voue un culte à son corps. Fier d’avoir servi son pays, l’homme est laissé pour compte par la société américaine qui peine à réinsérer ses combattants. Marié à une femme futile, il reprend pied le jour où le mari de Claire l’engage pour retrouver sa femme disparue...

Elle avait fait une liste de noms, les prénoms d'hommes qu'elle avait aimés avant lui. Ils étaient loin dans son souvenir, des êtres aux visages et aux formes sereins. Chacun l'avait assagie par bribes de couples mises bout à bout jusqu'au jour où elle avait accepté d'épouser Charles. Pourquoi lui plus qu'un autre, et pourquoi un jour porterait-elle ses enfants ? Par hasard, par dévotion, par obligation peut-être. A défaut de pouvoir ni savoir faire autre chose, je porterai tes enfants.

Une ombre chacun de Carole Llewellyn

Un premier roman très réussi, une histoire passionnante

J’apprécie découvrir de nouveaux auteurs, car c’est souvent l’occasion de se plonger dans une nouvelle vision de la vie, du monde ou parfois de découvrir une imagination débordante.

J’aime particulièrement les romans d’auteurs trentenaires, car ils me parlent. Le roman de Carole Llewellyn aborde des thèmes actuels, la place de la femme dans la société et dans le couple, la confrontation à la perversion narcissique, la vie idyllique que l’on s’invente sur les réseaux sociaux et ce mal-être quand on ouvre les yeux sur une vie que l’on subit plus qu’on ne la vit. Carole Leewellyn vient de rejoindre mon duo d'écrivains (qui devient par la force des choses un trio) de la génération Xennials ou proche de l'être (coincés entre les X et les Y), Éric Metzger et Camille Anseaume, qui tous deux ont un génie extraordinaire lorsqu’il s’agit de transmettre les émotions vécues par les trentenaires.

Être libre et vivre recluse

Clara est belle, a de l’instruction, elle a épousé Charles qui semblait parfait pour elle. Cette stabilité la ramène à ces vieux démons, à cet homme qui l’a emmenée un jour et dont elle a pu échapper à la vigilance par miracle. Un homme qui ne cesse de hanter ses rêves. Le mariage de Clara l’étouffe, car c’est Charles qui contrôle tout. La jeune femme tente de se créer une vie sur les réseaux sociaux où des tas de followers admirent son quotidien fait de plats sains et de décoration sans fautes de goût.

Charles est un mari distant et infidèle. Son couple est une vitrine qu’il aime exhiber aux yeux de ses amis. Clara est SA femme, SA chose, et quand elle disparaît, c’est un sentiment de haine plus que de désespérance qu’il éprouve. Comment a-t-elle pu partir ainsi... ?

Pendant tout le roman, on suit le périple de la jeune femme qui fait tout pour ne pas que l’on puisse la retrouver. Elle fera des rencontres, dont une absolument magique, avec une autre femme. Parallèlement, on assiste à l’enquête menée par Seven qui met tout en œuvre pour la retrouver. Ce job est vital pour lui, qui se sent à nouveau utile. Quand il comprend que la jeune femme a décidé d’en finir avec la vie, il en fait un cas personnel. Non, il ne la laissera pas mourir.

Une Ombre chacun est un premier roman que j’ai beaucoup aimé. Il m’a procuré un réel plaisir de lecture. Sans être légère, l’histoire est agréable, Clara attachante, Seven étonnant. J’ai aimé parcourir l’Europe au côté de Clara, vivre à son rythme, entre course contre la montre et instants passés à penser. La fin est assez surprenante, mais surtout très belle.

Pourquoi cette lecture ?

C’est une lecture que l’on m’a gentiment proposée en partenariat. Je tiens à remercier Khadija de l’agence Babel qui m’a conseillé ce titre qu’elle a qualifié de merveilleux premier roman, une sorte de Miss Dalloway de Virginia Woolf. Et elle a eu raison, ce roman est une réussite et Clara aurait toute sa place dans un roman de Virginia Woolf. Je vous le conseille vraiment et ce roman rejoins la catégorie coup de cœur du blog pour :

  • l’histoire
  • les personnages principaux ET secondaires
  • le suspens bien dosé qui se trouve à toutes les pages

Les caméras de CNN ne s'aventuraient jamais au milieu du désert où la loi n'était que charia, où les familles vivotaient, avec une chèvre pour les plus chanceux. Qu'auraient-elles pu y filmer ? Ils avaient refusé de laisser entrer les spectateurs car il n'y avait pas de spectacle. Se souvenir, la solitude, la scène vide, sans décors, sans acteurs, sans musiciens. Qu'auraient posté ces malchanceux s'ils avaient eu Instagram ? Un cliché émouvant d'une carrière de sable ? L'ambiance épurée d'une cuisine de pauvres sans eau courante ? Il y avait dans la pauvreté une simplicité apparente qui aurait convenu aux plus puristes des Parisiens.

Une ombre chacun de Carole Llewellyn

Paru le 13 avril 2017 aux éditions Belfond

304 pages

17.00€

 

Commenter cet article

Mimi 09/07/2017 15:58

Une intrigue intéressante qui fait voyager au cœur des personnages et à travers l'Europe. Tu m'as mis l'eau à la bouche...

Velidhu 11/07/2017 13:17

Chouette premier roman et une façon de traiter le sujet plutôt originale.